jeudi 6 septembre 2012

Les Origines de La Marque (partie 1) par Xenocross

La Marque : Origines.
Prologue
3000 ans avant les évènements de la Marque.
Thornwalt était un chasseur assez expérimenté, il était sur la piste d’un gibier quand il croisa la tribu des femmes, elle venait de capturer deux chasseurs venu d’une peuplade différente. Le premier était un homme, le second un adolescent ou une jeune fille, ses vêtements et sa coupe de cheveux ne le distinguait pas.
-Suivez-nous ! Vous allez être honoré par notre grande prêtresse.
Thornwalt suivit à distance la tribu des femmes, toutes les femmes étaient jeunes et magnifiques.
Les deux chasseurs furent emmenés à la grande prêtresse, elle portait un diadème et une tenue différente des autres femmes. Elle examina l’homme avec dégoût puis la jeune fille.
-Comment te nommes-tu ?
-Tia
-Et quel âge as-tu ?
- D’après la marabout, mon cycle est celui de la seconde renaissance du corps depuis désormais 3 ans.
La grande prêtresse souleva les vêtements de la jeune fille confirmant une petite poitrine formée. Puis se tourna vers l’homme.
-Toi ! Pourquoi emmener cette fille à la chasse ?
-Je…Elle a des capacités pour la chasse, elle sait pister le gibier et connait bien d’autres choses.
-Comme quoi, par exemple ?
-Elle peut dire le temps du lendemain d’après les nuages, et sait quand le soleil va être remplacé par la lune.
La grande prêtresse regardes Tia avec insistance. Thornwalt attend la suite des évènements.
Plusieurs femmes se réunissent devant une statue sculpté grossièrement, la grande prêtresse fait des gestes et utilise alors de la magie pure, ses mains sont entourés de flammes vertes, les prêtresses tracent des symboles sur le sol. Que le feu vert remplit aussitôt après. Tia semble comme fasciné par ce rituel.

-C’est la destinée qui nous a guidé à nous, Tia, tu ne sais pas quel est l’importance de tes dons.
-Quels sont-ils ?
Tia regarde alors un phénomène très étrange et effrayant apparaître dans les cieux, les étoiles sont couvertes d’un miroitement multicolore qui semble fait de vapeur ou de fumée en mouvement, le chasseur regarde avec crainte ce phénomène. Thornwalt aussi ne peut détacher son regard du phénomène. La grande prêtresse lève les mains au ciel et le feu de ses mains touche le ciel comme un rayon.
-Tia ! Sois désormais témoin de tes véritables capacités ! Quand à toi, chasseur, tu la serviras.
Les yeux de la prêtresse et ceux de la statue résonne et deviennent lumineux, les écrits parcourent les différentes prêtresses jusqu’à former un nouveau lien qui s’élève des symboles, une sorte de serpent d’énergie qui se rapproches de Tia. Thornwalt s’approches encore, ses yeux sont comme envoûtées par la lueur dégagés par cette énergie. La lueur frappe tour à tour Tia puis le chasseur et un troisième frappe Thornwalt de plein fouet, les visages de la statue résonne et la prêtresse sent la puissance se dégager de cette énergie ;
-Mes sœurs ! Le jour de son retour est enfin venu ! Les signes étaient cachés mais aujourd’hui est un jour incroyable, Sa Majesté revient parmi nous !
Tia est littéralement avalé par cette énergie qui parcourt tout son corps, le chasseur se tord de douleur tandis que Thornwalt a été attiré autour du cercle. Tia laisse éclater sa féminité derrière cette lueur, elle est à peine âgée de 15 ans mais sa beauté dissimulée se révèle enfin grâce à cette énergie.
-Tia, avances toi jusqu’à la statue.
Tia obéit à la grande prêtresse et résonne à l’unisson avec elle, ses yeux eux aussi prennent un éclat verts et la grande prêtresse suivie des autres femmes de la tribu aussi. Soudain la voix de Tia change devenant grave et profonde.
« L’homme, la femme et la troisième face de l’identité oublié, celles de mes esclaves et serviteurs, prêtresses, regardez ce qui est advenu de ce chasseur… »
Il se tord de douleur tandis qu’une crinière de cheveux lui a recouvert le visage, son corps a perdu toute trace de musculature et dépassant de ses vêtements, des seins dépassent de sa tenue, son visage et son corps ne sont plus les mêmes.
-Non…Que m’est-il arrivé ?
Sa voix est devenue aigue mais douce, Tia, à la fois belle et terrifiante, sourit au chasseur.
-Tu es désormais…l’une des nôtres, tu seras ma servante. 

Forçant cette fois son pouvoir sur elle, le chasseur perd connaissance tandis que son crâne et son corps disparaisse dans un halo lumineux. Les autres prêtresses se tournent alors vers Thornwalt, il est resté homme malgré le pouvoir qui l’a frappé. Tia et la grande prêtresse le fixe du regard.
« Toi…Mortel, pourquoi peux-tu résister à mon pouvoir ?! »
Thornwalt ne peut plus bouger, penser, parler, il est une statue vivante. La grande prêtresse s’approches de lui.
-Pour avoir résisté à nos pouvoirs, tu dois être un guerrier exceptionnel, chasseur inconnu.
Elle le frappe des flammes vertes qui l’entourent. Elle attend la moindre réaction de sa part.
Tia regarde alors le phénomène qui s’enroulait autour de Thornwalt sans le toucher directement.
« Impossible…Toi… »
-Majesté ? Que doit-on faire de cet homme ?
« Mettez-le au cœur des incantations, je serais aussitôt fixé ! »
Emergeant de la lueur, le chasseur est devenu une ravissante jeune femme, ayant le même âge que Tia, portant une draperie en soie blanche mettant en valeur son corps de jeune femme et dissimulant ses courbes. Elle avance jusqu’à la grande prêtresse. La statue résonne et un des visages se craquellent. Les symboles au sol se rejoignent pour frapper à plusieurs endroits le corps de Thornwalt. Tia s’approches de lui.
« Ton esprit comme ton corps est désormais celui d’une de mes servantes… »
Les symboles, le rayon et l’énergie déployée par les prêtresses et Tia ne touchent plus le corps de Thornwalt, l’énergie ne fait que l’entourer sans pouvoir le toucher.
« approchez-le de ma statue. Vite ! »
La face du visage de droite se craquelle tandis que Thornwalt s’approches.
« NON !!!!! »
Il traverse les arcs d’énergie en se relevant et reprenant connaissance, regardes Tia droit dans les yeux.
-Tu ne pourras rien me faire, Déesse. 
La grande prêtresse déchaine tout ses pouvoirs sur Thornwalt.
-NON ! Un homme ne peut pas résister aux pouvoirs de Sa Majesté !

«  Il suffit ! Approches, homme. »
 Thornwalt s’approches de Tia.
« Encore et toujours toi… »
-Non, Majesté, je ne suis pas celui que vous pensez, je suis un de ses émissaires, nous sommes plusieurs à travers le monde, tu sais très bien pourquoi nous sommes là et quel est notre rôle.
« Sais-tu au moins qui tu es ? »
-Mon nom est Thornwalt et je suis là pour m’opposer à ta venue.       
1966
FORT BUCHANAN
Des expériences sont menées au sein d’entrepôts loués à l’armée pour rechercher de nouveaux types d’armes utilisant les rayons X, le professeur Kerin a trouvé une fréquence jusqu’alors inconnu lors de travaux et d’expériences sur les effets des fréquences sonores et des ondes sur le cerveau humain.
-Ce genre de fréquence est proche de l’ultra-son, elle peut être détecté mais non-entendu, pour donner un exemple concret, il s’agit ni plus ni moins que le même type d’ondes qu’emploie les hypnotiseurs, magiciens et magnétiseurs. La frontière entre la science…et la magie.
-Ce genre d’ondes pourrait-elle nous servir par exemple, implanter des ordres dans le cerveau d’un être humain ?
-Oui et non, mes travaux actuels sont encore plus poussés que ça, la fréquence que j’ai trouvé existe à un  niveau astral, le même type de fréquences qu’on utilise en paranormal mais dans un espace encore inconnu.
-Traduction ?
-Au-delà de l’espace, ma fréquence serait une sorte de langage utilisé pour rentrer…dans un plan dimensionnel différent du nôtre.
-Un monde parallèle ? Vous avez trouvé la fréquence pour ouvrir un portail vers un monde parallèle ?
-Presque, ce langage nous parles, il sembles parler mais les phrases encore incomplètes ne nous permettent pas de comprendre.
-Donc, vous voulez dire qu’une autre race dans une autre dimension est en train de vous parler actuellement ?

-C’est exact, et le plus étrange, c’est que ce texte, bien qu’il ne soit pas dans notre langue, semble avoir un impact sur notre cerveau. Nos différents cobayes agissent de manière différente et étrange : pertes de poids, de graisse, de pilosité, accroissement et mutation du corps.
-Accroissement ? Comme la musculature ?
-Non, la taille change, ils deviennent à la fois plus grands, plus fin et différent.
-Différent comme quoi ?
Le professeur Kerin montre divers cobayes en photo.
-Cette fréquence transforme l’organisme du cobaye vers un résultat…meilleur. Le génotype de l’homme parfait encodé dans ce message.
-Vous voulez dire, par exemple, qu’on pourrait tous devenir grand beau fort, jeune, bref des hommes parfaits avec cette fréquence ? Pourquoi ne pas la diffuser en boucle alors ?
-Parce que le texte est incomplet et d’après la retranscription des mots et des phrases…il s’agirait d’une ancienne langue : du sumérien. La seule phrase compréhensible qui affecte l’organisme est : Deviens celui que tu devrais être. Et un autre mot : Destinée. Nous avons une hypothèse assez dingue, cela ressemblerait à du sumérien mais quand on parle d’un langage proche du sumérien, parlant d’homme parfait, on penses avec mes collègues tenir un message en Atlante.
-Atlante ? Comme L’Atlantide ? En effet, c’est assez dingue et vous dites que vous pouvez capter ce message ? Combien de temps ?
-Le message dure cinq minutes. Mais il est indéchiffrable et nous écoutons les segments séparément car il y a un hic quand même. Directement en rapport avec nos travaux.
-Quels sont les inconvénients ?
-Après mutation, sans doute parce que le message est incomplet, le cerveau ou plutôt l’activité cérébrale et bioélectrique s’amplifie jusqu’à…BOUM. Une sorte d’énergie se crée au sein de l’organisme…une énergie proche des rayons gamma ou tesla mais là aussi de source inconnu. En résumé, Adonis à l’extérieur et Hulk à l’intérieur. Excepté qu’il n’y a pas mutation en géant vert mis juste implosion du cerveau arrivé à son potentiel maximum.
-Un potentiel puissant comment ?
-Environ 8000 fois les données enregistrées par un cerveau humain en l’espace d’une journée et rupture passé les 28 heures.
Le général Heinrich se frotte le menton.
-Ca pourrait servir pour des essais sur un être humain.
-Non, pas tant que la fréquence et ses effets secondaires soient stabilisés.
Plusieurs semaines plus tard, le professeur Kerin a eu droit à un laboratoire privée sur une île isolée, l’île de Stormswallow, contrôlée et financé par l’armée pour effectuer ses recherches, la fréquence a été stabilisé et les essais humains ont déjà commencé depuis trois semaines, la fréquence a été partiellement décryptée. L’assistant du professeur, le professeur Wu a commencé à exposer son plan.
-Il faut canaliser cette fréquence et cette énergie, un portail ou un faisceau, ce n’est pas une simple fréquence, c’est tout à fait autre chose.
-Vous n’auriez pas dû parler des Atlantes au général, il vous a pris pour un fou.
-J’ai surtout vu qu’il comprenait le potentiel offensif que crée cette fréquence sur un corps humain. Et Mygard, où il en est dans les tests ?
-Justement, on a creuser encore plus profond les données soniques et on pourra canaliser prochainement cette énergie caché dans le message.
-Quel rapport avec Mygard ?
-Il a écouté le premier segment « isolé » et…cela fait une semaine et il est toujours en vie.
-Par contre, Prof, on a traduit le message de manière différente d’après la souche et l’orthographe sumérien, on aurait deux choix possibles et l’un des deux n’est pas des plus rejouissant. Il parle d’asservissement et du pouvoir de renaître.
-Oui, la mutation que crée la fréquence. Pour l’asservissement, ce doit être le fait d’être envahi par cette énergie, ça offre un savoir illimité mais le cerveau ne peut pas gérer autant d’informations si rapidement.
-Justement, on pense que cette énergie n’affectes pas l’intelligence mais crée quelque chose de nouveau au cœur du sujet exposé.
Janey Loughlin finit de déjeuner quand elle reçoit un appel du laboratoire.
-Oui ?
-Vous devriez venir voir Mygard…
-Et merde !
 Quelques minutes plus tard, elle s’empare de la radio.
-Prof, venez au laboratoire numéro 3, on a…du changement.
Christos Mygard est un ancien militaire qui s’est porté volontaire pour les recherches depuis qu’il a entendu (ou plutôt que le général Heinrich lui ai dit) parler d’homme parfait. Le professeur Kerin arrives avec Wu et découvres l’état de Mygard.
-On peut m’expliquer ce qui se passes exactement ?
-Christos, depuis combien de temps est-ce que cela est arrivé ?
-Je sais pas…hier soir, j’ai noté des trucs et ce matin, ben vous voyez le résultat.
A la base, Christos est un homme assez bien bâti d’une trentaine d’années, celui qu’ils ont devant leurs yeux est une version prépubère de Christos, il a le physique d’un adolescent, a perdu toute trace de pilosité sur le corps et sa masse musculaire a fondu comme neige au soleil. Son visage parait androgyne.
-Et les trucs que vous avez noté, ce sont ?
-Ben, à part que j’ai clairement vu que mes poils au menton disparaissait, la perte de muscles, ça fait quelques jours mais le visage et le corps de gamin, ça c’est nouveau et je parles pas de John !
-John ?
-Il désigne son entrejambes, Wu et Laughlin sont perplexes, le professeur Kerin examine le corps de Mygard puis interroge son assistante.  
 -Et après exposition de la partie bioélectrique ?
-Rien de particulier, ses synapses réagissent normalement. L’énergie semble se stabiliser hors de la fréquence.
-Je dirais même qu’elle ne fait plus effet.
-Hé ! On peut un peu revenir sur la partie homme parfait que vous m’avez promis ?
-On a jamais parlé d’homme parfait, on a juste dit que le génotype améliore le corps du sujet.
-En quoi, je serais amélioré sans pecs ni john au garde à vous ?
-Pour vous éviter des ennuis, nous avons isolé la seconde partie de la fréquence qui devrait développer…des pouvoirs chez vous.
-Hein ? Des pouvoirs, genre super pouvoirs ?
-L’augmentation bioélectrique le confirmes. Professeur Laughlin, vous allez essayer cet après-midi, l’écoute en continu du message.
-Entendu professeur.
-Et concernant les autres cobayes ?
-Même chose, perte de poids, de muscles, de pilosité, rien ne sembles aller plus loin que ça.
Un message se fait entendre sur les haut-parleurs.
« Professeur, rendez vous au bureau de decryptage. »
-Prof, on a fini la traduction par partie et isoler la fréquence pour garder que les mots : et ca va pas vous plaire.
Il appuies alors sur le bouton.
« Venez à moi, devenez ceux que vous devez être, que votre corps devienne ceux qui me serviront, que de votre seconde naissance émerge le véritable pouvoir qui vous est destiné. »
Le professeur et les autres personnes présentes dans la pièce restent silencieuses un bref instant.
-Et la fréquence caché ? vous avez pu l’isoler ?
-Oui et non, comme le professeur Wu l’a suggéré, il faut le diffuser en canaux séparés mais en même temps que le message et on a vu que selon les canaux, cette énergie peut être canalisé et contrôlé.
Il montre alors dans un faisceau cette énergie des arcs électriques verdâtres se rejoignent et s’enroulent autour les uns des autres, une sphère d’énergie se dilue en un nuage de vapeur ressemblant à une nébuleuse miniature. Les scientifiques sont fascinés par cette énergie.
-Comment diffuser une énergie pareille sur un cobaye et surtout qui acceptera ?
-Mygard ? il est prêt à tout depuis que vous avez parlé de pouvoirs.
-Allez le chercher et on procèdes au test dés cet après-midi.
Christos est dans sa chambre quand il remarque un détail étrange, ses cheveux semblent avoir légèrement bouclés et s’assombrit, il est torse nue quand le professeur vient le chercher. Elle bloque un petit instant en le voyant.
-Un problème ?
-Non, non, tu as vraiment perdu ta masse musculaire, c’est dommage. Je suis là pour te dire que le professeur veut te faire essayer la fameuse fréquence.
-Cool.
Il se passes la main sur la gorge, le « cool » est sorti sur une voix plus aigue que d’habitude, le professeur Loughlin semble suspicieuse.
-Je voudrais procéder à un examen de contrôle rapide avant le test, retirez votre pantalon… pour commencer. 
-Ouh, envie de me voir à poil, doc ?
-Oui, pour vérifier un truc, je crois que John semble assez fatigué …voire carrément absent.
-Hein ? Là, vous me faites flipper, doc.
Le professeur Loughlin arrive avec Christos, plus silencieux que d’habitude et assez vaseux.
-Janey ? Qu’est-ce que vous lui avez fait ?
- Je lui ai donné un petit sédatif avant le test, il était un peu…stressé après mon examen.
Elle pose le bloc sur un meuble et rejoint l’assistant.
-Bon, on va le bombarder avec l’équivalent de la vitesse de diffusion du message.
Christos, groggy, est installé sur une table, il voit le casque qu’on lui installe sans réagir. On lui pose les électrodes sur le torse et les tempes.
-Christos, écoutez-moi, comme je vous l’ai dit, vous allez sentir quelques petites décharges traverser votre organisme, si tout fonctionne parfaitement, vous serez alors doté de pouvoirs quand le test sera fini.
-Cool.
Les scientifiques se sont tournés vers lui, il l’a redit sur une voix assez aigue. Le professeur Wu lit le rapport du professeur Laughlin et réagit de manière assez calme.
-Commencez le décompte, 5, 4, 3, 2, 1, go !
Les éclairs parcourent alors le corps de Christos et un phénomène curieux se produit, les arcs électriques semblent s’étioler vers d’autres personnes, les scientifiques présents reculent mais les professeurs Laughlin, Wu et Kerin sont comme attirés par ces arcs, la phrase du texte résonne dans leur tête et celle de Christos au même moment.
« Venez à moi, devenez ceux que vous devez être, que votre corps devienne ceux qui me serviront, que de votre seconde naissance émerge le véritable pouvoir qui vous est destiné. »
Au moment des mots « véritable pouvoir » les arcs redoublent de puissance et frappe chacune des personnes concernés. Au sein de l’esprit de Christos, les arcs électriques reconstitue dans son esprit, un endroit encore inconnu : un temple éclairée par des torches puis il voit les arcs au ralenti tourner sur eux même, plus il ralentisse et plus il ressemble à des silhouettes humaines, des silhouettes de femmes. Au fond du temple se dresse une statue d’environ deux mètres, Christos ne peut détacher son regard du sien et les yeux de la statue se remplissent de cette énergie.  Le test est fini, les scientifiques présents dans la pièce regardent les graphiques.
-Résultat concluant, professeur, le sujet est toujours en vie. 
Le professeur regarde alors avec émerveillement, les données bioélectriques de Christos.
-Ca a marché.
-Oui, nous avons réussi.
Wu remarque que les deux machinistes sont un peu groggys. Christos a ouvert les yeux, pendant un bref instant son regard était rempli de cette énergie. Le professeur Loughlin s’approches de lui et l’aide à descendre.
-Comment vous sentez vous…Christos ?
-On ne peut mieux…Doc.
Cette fois-ci, personne n’a fait de remarque concernant son timbre de voix.
-Je vais raccompagner le sujet dans sa chambre.
-Oui, faites.
Wu se passe de l’eau sur le visage quand il entend une voix de femme murmurer.
« Viens…Viens jusqu’à moi… »
Tony, l’un des responsables du cryptage écoute encore la piste sonore quand soudain, un violent mal de crâne l’envahit.
Janey Loughlin aide Christos à marcher jusqu’à la salle de bains.
Ses cheveux ont poussés en quelques minutes et Christos soulève son T-shirt, il a désormais une poitrine de jeune femme en train de se former, son visage a également changé, tout comme son corps.
-Très jolie.
-Merci. Je deviens enfin celle que je dois être. A présent, toi aussi, joins-toi à moi.
Janey remarque elle aussi qu’elle a subi de légers changements, elle parait plus jeune et surtout son corps et ses courbes deviennent plus attirantes. Christos termine sa transformation, il est devenue une splendide brune au corps somptueux, elle sent l’énergie lui parcourir son corps, Janey finit elle aussi de se transformer et est devenu une superbe blonde faisant à peine plus de 20 ans.
-Allons chercher les autres.
Kerin se retrouves au milieu d’un temple où deux superbes jeunes femmes sont déjà présentes, il s’agit de Janey et il ne reconnait pas qui est la superbe jeune femme qui est la grande prêtresse.
-Janey ? Mais vous êtes…ouah…
-Vous le serez aussi, quand tu nous auras rejoins, en tant que prêtresse. 
Jason réécoutes encore une fois les différentes couches du message quand une personne se tient derrière lui.
-Salut, Jason.
Il se retournes et voit son collègue Tony, il semble bizarre, différent mais sans savoir en quoi.
-Salut. Un problème ?
-Non, aucun, juste que tu devrais réécouter la piste…4.
-Pourquoi spécialement la 4 ?
-Tu verras, c’est assez…spécial.
Jason enfiles le casque et écoutes la piste 4. Tony sourit en le voyant lui aussi pris de spasmes.
Carl, l’un des deux techniciens présents lors du test croise le chemin de la sublime Krysta, une superbe jeune femme qu’il n’avait jamais vu auparavant.
-Salut, beau gosse. Je sens quelque chose en toi. On dirait que l’expérience de cet après-midi ait révélé…un don chez certains d’entres nous.
-Non, Mygard, c’est vous ? Mais enfin…Comment êtes vous devenu…
-Une femme ? Aussi sexy ? dotés de pouvoirs ?
Carl recule en l’entendant et se demandes ce qui arrives quand il croise le professeur Loughlin, elle aussi métamorphosée.
-Ho, Carl, un souci ? Que penses-tu de Krysta ? N’est-elle pas magnifique, désirable ?
-Si, mais…Elle a dit des choses assez étranges. 
-Etranges, comment ?
Carl recule et essayes de partir quand il est pris d’un violent mal de crâne, il a à peine le temps de voir une énergie bio-électrique traverser les mains de Krysta qu’elle lui applique sur sa tête.
« Rejoins-nous…Deviens l’une des nôtres… »
Carl se retrouve projeté au milieu d’un temple avec Krysta en grande prêtresse et Janey en prêtresse ainsi qu’une autre femme qui les rejoint. Il aperçoit une sorte de silhouette fantomatique s’approcher de lui et danser tout autour de lui, il s’agit d’une autre prêtresse mais assez flou, son regard devient vert lumineux et semble comme l’envoûter.
« Oui, rejoins-nous, deviens l’une des nôtres. »
 Carl succombes peu à peu à la voix de la prêtresse qui l’incites à s’approcher des autres.
Elle fait quelques gestes de la main pour l’attirer plus près et Carl se rend compte qu’il change peu à peu. Il a rapetissé et son corps semble moins musclé qu’avant mais ce qui l’étonnes est ses ongles plus longs qu’avant.
« Oui, acceptes de devenir l’une des nôtres, deviens désormais…une femme. »
Carl voit que ses jambes et cuisses sont différentes, son ventre aussi tout comme ses bras, la prêtresse le possède et fusionne avec lui, son regard devient alors vert lumineux. Il s’écroule en sentant une présence dans son esprit tandis que son corps se transforme plus rapidement, ses cheveux courts deviennent plus sombres et prennent un éclat noir métallique, sa gorge change rapidement tout comme les traits de son visage, enfin il sent deux changements majeurs, le premier est le vide dans son entrejambes en train de changer de l’intérieur et le second, ses tractions venant de sa poitrine devenu très sensible. Tandis que ses vêtements deviennent ceux d’une prêtresse, son corps de femme lui est révélée et son visage finit de se transformer.
Paniquée en voyant son corps, son esprit s’embrouille quand il regarde au fond de la pièce, une statue qui transforme aussitôt sa personnalité. Elle rouvre les yeux en souriant, Janey et Krysta lui tende la main tandis qu’elle rabat une mèche de cheveux derrière l’oreille.
-Sois la bienvenue parmi nous, ma chère sœur, quel est ton nom, désormais ?
-Hum, Carrie, et désormais, je suis une prêtresse aux ordres de sa Majesté.
Jason se réveille, groggy, il sent quelque chose de différent chez lui quand il aperçoit Tony de dos, il tente de sortir de la pièce sans attirer son attention quand soudain son regard le captive, des pensées absurdes et contradictoires l’envahissent.
« NON ! Nous avons besoin de lui. » 
-Bien, Majesté.
-Qui ? Qui a parlé ?
Tony sourit.
-Tu as pu l’entendre, alors ? Dommage, tu es désormais comme moi, restes plus qu’à savoir ce qu’est ton pouvoir.
-Mon quoi ? Tony, t’es pas un peu…Attends les pensées, qu’est-ce que tu as essayé de me faire ?
-Pff, Tony, quel nom ridicule mais il le fallait pour t’approcher sans te faire peur.
Tony prend alors l’apparence d’une superbe brune aux courbes magnifiques, ses cheveux sont cuivrés et son regard est irrésistible. Jason ne sait pas trop quoi penser en voyant ce qui est advenu de son collègue.
-Hum…J’aimes beaucoup mieux être ainsi maintenant, et je penses que toi aussi, n’est-ce pas, Jason chéri ? Je veux voir ton pouvoir, si tu peux entendre sa Majesté, tu es désormais l’un de ses soldats.
-Moi, un soldat doté de pouvoirs, c’est ce que Mygard croyait pouvoir devenir ? Et toi, comment tu t’appelles si Toni ne te plais plus ?
-Appelles-moi Circé. A présent, j’ai hâte de voir tes pouvoirs, cher partenaire.

Jason essayes de jouer le jeu quand au plus profond de lui, il ressent alors cette étincelle, une sensation étrange et nouvelle et il ne peut pas l’expliquer mais toutes les réponses lui font penser à sa superbe compagne en face de lui. Il laisses alors cette sensation, cette pulsion se libérer et au bout de ses doigts, sortant des paumes de ses mains une énergie comme une vibration résonne en lui.
-Félicitations. Alors vous deux aussi.
Il se retourne et rencontre la magnifique Krysta, tout comme Circé, il éprouve le besoin d’asservir et de contrôler pour créer quelqu’un d’aussi belle que les deux jeunes femmes.
-Je me nommes Circé, et toi, Jason ?
-Non, Plus Jason, Maestro.
Wu a emmené le professeur Kerin après l’avoir trouvé inconscient, il a eu du mal à assister à la métamorphose de son supérieur en une délicieuse jeune femme absolument ravissante.
-Professeur, surtout ne bougez pas.
Il s’empares d’une radio et essayes d’appeler une ligne privée.
FORT BUCHANAN
Le major Woods arrive dans le bureau du général Heinrich.
-Mon général, vous devriez prendre cet appel, un problème sur le centre de recherches
numéro 6.
-C’est le vieux Kerin qui a encore fait sauter son labo ?
-Non, c’est son assistant, il dit que la situation a dégénéré en moins de 24 heures.
-J’écoutes, qu’est-ce qui c’est passé ?
-Si je vous le racontes, vous ne me croiriez pas. Venez avec des hommes pour évacuer le personnel et enfermer la plupart, surtout ceux de sexe féminin.
-Holà, vous êtes bien misogyne, mon garçon.
-Non, pas du tout, c’est juste que pour résumer…les tests du professeur ont eu un effet assez spécial sur l’équipe, les sujets de tests ainsi qu’une partie du personnel se sont tous changés en femmes, de superbes femmes dotés de pouvoirs.
Heinrich reste silencieux de l’autre côté de la ligne.
-Vous plaisantez, n’est-ce pas ?
-Absolument pas, je ne sais pas comment j’ai pu résister à ce pouvoir mais je crois être encore l’un des rares sur l’île à avoir été épargnés.
A peine finit-il sa phrase qu’il se retrouve happés dans un endroit inconnu, ce n’est pas le temple où il se trouvait tout à l’heure, c’est différent, on dirait un laboratoire, une superbe jeune femme suivi d’un homme portant une cape et un masque semble l’avoir attaché sur un chevalet. 
-Alors, tu es le dernier qui reste parmi les hommes de l’île, n’est-ce pas ?
-Laisses-le, Maestro, il doit servir pour le plan prévu.
-Je le sais bien mais on peut très bien s’amuser à tester sa résistance mentale.
-Non ! Sa Majesté a dit qu’il lui fallait un homme, de corps et d’esprit.
-Qui êtes-vous tout les deux ?
Circé sourit à sa question.
-Tu devrais surtout te préoccuper de ce qui risque de t’arriver plutôt que de savoir qui nous sommes.
-Et lui, c’est toujours un homme sous ce masque, non ?
Circé se tournes vers Maestro en ayant un sourire complice. Maestro retires son masque et dévoiles le visage d’une très séduisante blonde aux cheveux bouclés, aux yeux bleus clairs et aux lèvres pulpeuses, elle ne doit pas avoir plus de vingt ans. Elle s’approches de lui et Wu constates la forme du corps apparaissant sous la cape, ne portant pas grand-chose d’autre que de la lingerie dorée et des talons.
-En es-tu si sûr ? Hum…Circé, je suis de bonne humeur, je te le laisses.
Il se retourne en remettant son masque et le visage de Jason revient avant de remettre le masque. Circé s’approches de lui.
-Nous devons t’épargner mais avant, tu vas nous servir, tu seras mon amant ainsi qu’à Maestro.
-Essayez pour voir.
-Tu as l’air sûr de toi, Ken.
Circé fait apparaître une vague démesurée derrière elle et a projeté Ken Wu dans une dimension étrange, il est attaché au chevalet mais la pièce est un cube de cristal bleu transparent, semblable à un décor de théâtre, lui et Circé s’y trouves.
-Quand j’aurais fini, tu ne pourras plus te passer de moi, tu seras irrésistiblement attiré par moi.

La vague frappes alors la pièce et se recouvre dans une bulle d’eau, Circé retires lentement ses vêtements et un lit à baldaquins est apparu, le chevalet a disparu et Ken se retrouves au sol, inconscient. Circé ne portes plus que des sous-vêtements quand elle s’approche délicatement et sensuellement de Ken.
-Un vrai plaisir pour les yeux.
 -Oui, mon amour, obéis-moi, deviens mon esclave et je serais à toi pour toujours et tu auras Maestro si tu le désires aussi.
-Intéressant comme proposition. Mais non, ramènes-moi.
Circé, troublée, voit la bulle et la dimension s’évaporer, elle est projetée au sol en revenant dans le cachot au côté de Maestro.
-Que s’est-il passé ?
-Je ne sais pas…Il a réussi à repousser mon pou….
Un hurlement de rage résonne dans toute l’île ainsi que dans l’esprit de toutes les personnes présentes. Ken est projeté hors du temps et de l’espace, les fameuses fréquences que le professeur a capté lui vrillent les oreilles à une vitesse quasi subliminale, son cerveau est sur le point d’exploser. La dernière chose que Ken verra sera une main gigantesque se refermer sur lui.
                                                           A SUIVRE…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire