mardi 14 février 2012

1er Spin-off de La Marque de Xenocross

PRIESTRESSES


Une journée comme les autres quand le soleil se couche un peu partout à travers le monde.
Contre toute attente, un halo vert est apparu dans le ciel, flottant non loin de la lune.
Plusieurs personnes un peu partout dans le monde ont remarqué ce halo qui semblait s’étendre devant la lune.
Stanley Fitzgerald revient de soirée avec ses amis quand il observe alors le phénomène apparaître.
La lueur semble grossir minute après minute.
Andy est un geek de 26 ans légèrement obèse, il assis devant son ordinateur et discute avec plusieurs personnes sur Internet quand il aperçoit cette lueur dehors.
Stan voit que ses amis ont pris de l’avance sur lui mais ça n’a que peu d’importance : Il ne peut plus détacher son regard de cette lueur quand un rayon provenant de la lueur le touche et il tombe inconscient sur le trottoir, ses amis viennent l’aider.
Andy a voulu jeter un coup d’œil à cette lueur dans le ciel et a pris un télescope.
A peine a t-il eu le temps de poser son œil dans la lunette que sa chambre est éclairée par cette lueur verte, ses yeux virent verts un bref instant avant que la lueur semble totalement l’irradier.
Stan est groggy quand il se réveille dans l’appartement de Steve, son ami, qui lui explique qu’il s’est évanoui. La vue de Stan est encore trouble et les sons lui parviennent comme déformé. Il répond d’une voix pâteuse qu’il a été ébloui par un truc dans le ciel.
Shirley l’observe à la fois amusées et inquiète et lui demande quel type de lueur.
Il répond qu’il a été touché par une lueur verte. Stan regarde ses amis qui éclatent de rire quand il leur dit qu’il a la peau qui brille. Déconcerté, il s’allonge à nouveau sur le lit et sent une brûlure provenir de sa nuque avant de se rendormir.
Andy rouvre ses yeux devenus verts vifs plusieurs heures plus tard, il observe son réveil et voit qu’il est resté presque 3 heures inconscient.
Il se relève, la luminescence qui recouvre son corps semble s’estomper à l’exception de la base de la nuque. Il tâtonne jusqu’à son lit quand soudainement des flashs lui envahissent la tête. Il voit des images floues défiler à une vitesse insupportable tandis que sa nuque se met à lui brûler. Il  hurle de douleur en se posant la main sur la nuque, les images deviennent plus nettes mais défile à un rythme subliminal : des femmes magnifiques au visage flou qui dansent devant une statue, la statue devient alors elle aussi un violent flash vert, ses yeux lui font mal avant qu’il ne s’écroule sur son lit.
Stan est raccompagné par Steven jusque chez lui, Stan tombe sur son lit en remerciant Steven de l’avoir raccompagner. Son réveil sonne quelques heures plus tard, Stan sent cette brûlure à la base de sa nuque. Il se rend jusqu’au miroir le plus proche et voit quelque chose gravé dans la chair, le symbole féminin et masculin accroché ensemble, il le touche et voit qu’il a été comme marqué, la brûlure est encore présente et un violent mal de crâne se déclenche quand il frôle la surface de sa marque. Il revoie ces images entr’aperçus cette nuit : des femmes, toutes plus belles les unes que les autres, à peine habillés ayant leurs visages flous.
Malgré la beauté de ces femmes, il sent quelque chose de désagréable en les voyant, sa marque semble chauffer de plus en plus et la douleur remonte jusque dans le crâne.
Les prêtresses lui font signe de venir à elles et lui désigne quelque chose au-dessus d’elle qu’elle le force à regarder quand Stan se reprend.
Le lendemain, Andy se lève et se dirige sous la douche, la même marque est apparue à la base de sa nuque, il est en train d’attacher sa cravate face au miroir au-dessus de son évier, les flashs recommencent, les prêtresses se prosternent devant quelqu’un. Ses yeux sont restés verts clairs. Andy accroche son badge d’employé au nom d’Andrew Lern quand il arrive au bureau, il sort de l’ascenseur et avance tout droit, sans la moindre expression sur son visage.
Certains de ses collègues lui disent bonjour mais Andrew semble totalement absent.
Il marche et agit comme un automate quand il croise Jamie, une de ses collègues, et la fixe dans les yeux. Elle doit avoir une trentaine d’années, les cheveux bruns mi longs et porte un ensemble rouge et une jupe beige.
Andrew la regarde droit dans les yeux, Jamie se sent mal à l’aise à son contact, la marque apparue à la base de la nuque d’Andrew semble briller et commence à se déformer et s’allonger de toute part. Il lui dit d’un ton mécanique qu’il aime beaucoup ce qu’elle porte aujourd’hui. Jamie, gêné, le remercie et s’en va. Il retourne jusqu’à son box de travail en marchant de manière robotique. Après qu’il soit arrivé à son box, il est frappé par de nombreux flashs subliminaux : Il voit cette statue qui a une emprise hypnotique sur lui et s’approche de plus en plus d’elle, il voit alors qu’il est en train de changer au contact de cette statue, ses yeux prennent une forme légèrement différente tout en continuant à briller comme il peut l’observer dans le reflet de l’écran de son ordinateur.
Stan se rend dans la cuisine quand les flashs recommencent : Il revoit les séduisantes prêtresses qui se prosternent, Stan est de plus en plus tenté de regarder ce que les femmes veulent lui montrer et lève les yeux vers la statue. Une des prêtresses lui tend la main et veut le guider jusqu’à la statue. Elle est aussi belle que les autres femmes présentes, une superbe blonde aux formes parfaites, à peine masquée par leurs tenues, son visage devient brièvement plus net et voit qu’elle a les yeux verts clairs. Stan reprend ses esprits et observe une lueur provenant de la marque semble s’estomper et lui brûle plus que d’habitude.
Il décide d’aller voir un médecin pour se faire examiner et lui demander d’enlever cette marque sur sa nuque. Il prend son sac à dos et son blouson et sort de chez lui.
Stan retrouve ses amis qui lui demandent comment il se sent, Shirley voit qu’il semble malade et Stan décide de leur montrer la marque. Shirley l’observe et Stan lui demande de ne pas la toucher. Les doigts de Shirley ont touché la marque et Stan est à nouveau frappé par une vision.
Il revoit les yeux verts de la belle prêtresse qui deviennent subliminales.
Le regard de cette belle jeune femme semble vouloir l’hypnotiser, elle l’oblige à avancer droit vers la statue en le guidant.
Shirley et Steven sont inquiets et tente de le réveiller mais il ne semble pas conscient.
La jeune femme se rapproche de lui et lui murmure «rejoins-nous » au creux de l’oreille.
Stan a alors les yeux qui deviennent vert clairs et se mettent à briller en même temps que sa marque est plus brûlante que les fois précédentes.
Shirley tente de réveiller Stan et Steven va chercher de l’aide. Il avance droit vers la statue, la belle prêtresse qui l’a guidé devient à nouveau flou à l’exception de ses yeux. Shirley le secoue et tente de le réveiller sans faire attention que ses yeux ont virés verts clairs. Stan est conscient qu’il change à son tour et la belle prêtresse a disparu, la statue a une emprise sur lui de plus en plus forte et sent que son corps se transforme.
Il rouvre les yeux quand Steven lui tord alors le poignet, ses yeux retrouvent leur couleur marrons. Shirley vraiment inquiète qui l’observe. Plusieurs personnes sont autour de lui et Stan se précipite hors de ce cercle pour chercher de l’aide. 
Andy continue à pianoter sur son ordinateur mais agit comme une machine, la marque s’étend sur tout son dos et remonte le long du cou et le long de ses épaules en devenant une sorte de liquide verdâtre devenant de plus en plus foncé.
Andy voit que la marque s’est répandue le long de son visage, de ses bras et le bas du dos. Il se lève d’un coup et quitte la salle, il arrive dans un couloir, quand il est frappé par une vision.
Il est face à la statue, une somptueuse prêtresse à la peau mate et aux longs cheveux bruns devient de plus en plus flou en s’approchant de lui.
Le liquide semble totalement le recouvrir, Andy rentre dans les toilettes des dames.
Le cocon garde forme humaine et fait changer progressivement de forme le corps d’Andy.
La voix de la prêtresse lui dit qu’elle est désormais une de les leurs, tu es désormais une femme et le possède.
Le corps d’Andy se redessine progressivement tandis que la boue lui donne un nouveau corps de plus en plus féminin, minute après minute.
Sa peau devient alors plus souple, plus doux et mate
Le liquide change et reforme son corps en remontant et lui donne ainsi une paire de jambes
somptueuses, ses hanches s’élargissent et lui dessine un galbe irrésistible se terminant par une paire de fesses et laissant apparaître la forme plate à l’entrejambe.
Son bassin et son estomac se remodèle pour devenir ceux d’une magnifique jeune femme.
Ses cheveux deviennent bruns foncés et pousse le long de son dos qui a désormais les courbes de celui d’une femme.
Le liquide remonte le long du torse et de la poitrine en adaptant la forme du corps et formant au creux de la poitrine, deux magnifiques seins double D.
Il remonte ensuite au niveau du visage et la voix d’Andy se transforme au même titre que son visage : les lèvres, le nez, les joues sont reformées, ses yeux deviennent alors marrons clairs.
La séduisante jeune femme qu’est devenue Andy observe la marque retourner à sa place, ses vêtements déchirés à divers endroits semblent trop larges pour elle et ne parviennent pas à masquer son nouveau et somptueux corps : elle est devenue la magnifique prêtresse qu’il avait aperçu dans ses visions. Andréa observe son image, rabat ses cheveux quand Jamie entre dans les toilettes. Jamie est stupéfait de voir cette séduisante inconnue.
Jamie demande si elle est nouvelle ici.
De sa nouvelle voix, Andréa lui dit qu’elle a besoin d’elle.
La marque glisse le long des bras d’Andréa et elle attrape Jamie par la gorge.
Andréa laisse les derniers boutons volontairement dégrafés, applique son rouge à lèvres, ajuste sa coiffure, ses boucles d’oreilles et remercie Jamie en prenant son sac à un corps en train de se dissoudre, la marque aspire les restes du corps avant de revenir à sa place.
Andréa entend la voix de la statue qui lui dit que désormais, elle est l’une de ses prêtresses.
Elle sourit et est ravie d’un tel honneur.
La voix de la statue lui confie une mission : Une de leurs sœurs se montre assez résistante à vouloir les rejoindre, elle lui donne l’ordre de la trouver et de tout faire pour qu’elle se joigne à elles.
Andréa accepte et sort des toilettes en croisant les jambes à chaque pas sous le regard étonné et ravi de ses collègues.
Stan se fait examiner la marque par un médecin, ses amis ont prévenu les professeurs de son absence en prétendant qu’il était malade ce matin. Le docteur dessine la forme sur un crayon à papier et demande à Stan ce qu’il voit exactement quand quelqu’un touche la marque.
Stan explique difficilement ce qu’il a vu, le médecin lui montre alors le dessin que représente la marque : un symbole féminin accroché au symbole masculin mais schématisé comme un caractère étranger ou même un hiéroglyphe.
Il prend une photo et cherche la signification de cette marque, le docteur demande à Stan s’il a bien vu 12 jeunes femmes qui se prosternent devant une statue. Il tourne l’écran de l’ordinateur et lui montre alors le rituel des prêtresses d’Hécate.
Stan lit les différents rapports en reconnaissant la marque comme symbole des prêtresses du culte d’Hécate.
Le docteur lui explique que, malgré que ce soit assez dur à avaler, mais il a été choisie pour devenir une des 12 prêtresses d’Hécate qui ont la mission de ressusciter la déesse dans notre monde.
Stan est abasourdi en lisant que la marque soumet le sujet au pouvoir d’Hécate et une fois totalement sous son emprise, il se transforme en prêtresse.
Le docteur regarde Stan en ne sachant pas trop comment réagir face à Stan qui est paniqué. 
Il comprend ce que ça veut dire et refuse que ça lui arrive, il est hors d’une question qu’il soit changé en femme pour servir une divinité antique.
C’est à ce moment là que la voix de la belle prêtresse se fait entendre à nouveau.
Stan met ses mains contre la tête et refuse d’entendre sa voix. Elle lui murmure à l’oreille «rejoins-nous ».
Le médecin recule quand il voit la violente crise qui frappe Stan, la marque semble briller et brûler.
Stan est à genoux face à la statue et voit, terrifiée, sa marque qui s’étire et se liquéfie le long de son dos et ses bras en demandant qu’on l’aide. Le médecin reste sans voix quand la marque atteint le bout des mains et s’enroule autour du cou de Stan et gémit de douleur.
Il voit la magnifique prêtresse devenir de plus en plus flou et disparaître.
Stan sent ses hanches et ses fesses se transformer et supplie que ça s’arrête.
Le docteur recule en refusant de croire ce qui arrive en voyant Stan qui devient de plus en plus féminin.
Ses cheveux virent blonds et poussent assez rapidement, ses deux mains également se sont transformés.
Sur une voix de femme, Il supplie le médecin de faire quelque chose quand ses yeux deviennent verts brillants.
Le docteur est dépassé par ce qu’il voit.
Stan voit que le docteur semble soudainement attiré et comprend lorsque sa poitrine se transforme en prenant la forme d’une paire de seins.
Stan pleure en sentant ses seins qui grossissent.
D’une voix de femme, il hurle d’arrêter ça et attrape le docteur par sa chemise.
Sans comprendre ce qui vient de se produire, le docteur est luminescent à son tour.
Stan recule sans comprendre ce qu’il vient de faire et la lumière désintègre le docteur.
Ses yeux brillent et le docteur devient un tas de poussière que la marque aspire.
Stan sent ses lèvres deviennes pleines et pulpeuses, le reste de son visage continue à changer.
D’un regard furieux, il hurle qu’il refuse de finir ainsi.
Stan reprend ses esprits en tant qu’homme au milieu du bureau du docteur qui a été réduit en cendres. Sa marque est devenue plus brûlante que jamais.
Il est essoufflé, ses vêtements sont détrempés par la sueur, s’examine de partout en reprenant son souffle et sort du cabinet du médecin.
Stan n’a pas le temps de sortir du bâtiment quand la marque le brûle plus fort que jamais.
Il est alors frappé par la douleur et essaye de s’enfuir mais il ne peut plus bouger sous le coup de la douleur.
Une jeune femme approche d’une démarche chaloupée du cabinet du médecin, il s’agit d’Andréa, sa marque brille à l’unisson avec celle de Stan.
Elle lui demande par télépathie de ne plus résister et d’accepter ce qu’elle est désormais.
Stan sent sa marque briller et tinter à l’unisson avec la marque d’Andréa, ses yeux redeviennent verts lumineux.
Stan est paralysée au milieu d’un couloir dans l’immeuble du médecin.
Andréa arrive dans l’immeuble et trouve alors Stan, à genoux, suant et en train de souffrir. Stan a une vision : le couloir devient alors le temple et il se retrouve face à la statue, Andréa s’approche de lui. il la trouve très attirante mais ne peut plus détacher son regard d’elle.
Andréa sourit en découvrant Stan, il lui demande d’arrêter tout ça.
Elle lui dit qu’elle ne devrait pas lutter, Andréa se rapproche de lui, sa marque semble plus douloureuse et referme son emprise à mesure qu’elle s’approche de lui.
Stan sent sa marque qui résonne avec celle d’Andréa.
Il lui répond qu’il ne sera jamais une femme.
Andréa le voit lutter contre l’emprise de la marque.
Elle lui tourne autour et Stan voit que les yeux de la statue dégager une lueur verte identique à celle des marques qui prend progressivement le contrôle de son esprit.
Stan lutte contre les visions de la belle prêtresse floue au regard hypnotique.
Andréa lui caresse le visage en lui disant qu’elle n’a plus le choix : elle va les rejoindre.
Stan lui dit de s’éloigner mais il ne peut pas bouger.
Elle appuie sur sa marque avec les ongles.
Stan hurle de douleur et la statue prend le contrôle de son corps. La marque vire de vert foncé à noir et s’étend à nouveau en devenant liquide, elle le recouvre complètement tandis qu’Andréa révèle sa tenue de prêtresse.
La statue félicite Andréa d’avoir guider sa sœur jusqu’ici.
Stan continue à lutter contre la marque qui le recouvre quand il voit alors la sublime prêtresse flou qui s’approche de lui.
La voix de la prêtresse lui dit qu’elle est désormais une de les leurs, elle est désormais une femme et le possède.
Stan tente de lutter face à l’emprise de la prêtresse qui prend le contrôle de son corps mais l’emprise est trop forte et son corps se transforme.
La prêtresse lui dit qu’elle ne devrait plus lutter, c’est trop tard.
Il regarde ses mains se transformer et le liquide reforme ses bras, ses jambes et sa peau.
Paniqué, il lutte pour rester Stan  autant de temps qu’il le peut quand ses cheveux se
transforment en devenant blonds.
La belle prêtresse lui murmure qu’elle va beaucoup aimer ce qu’elle va devenir.
Ses hanches, son bassin et son entrejambes se reforment pour prendre une forme très féminine.
Il se touche le ventre qui devient plat et remarque ses ongles qui poussent tandis que ses mèches blondes lui tombent le long du dos, sa peau devient satinée et son galbe prend une forme purement féminine.
La prêtresse lui dit qu’elle est très sexy comme ça, il reste la touche finale.
Toujours couverte de ce liquide, sa poitrine se transforme en prenant la forme de deux mamelons qui grossissent rapidement pour devenir ses seins.
Stan pose ses mains pour empêcher la transformation mais ses deux seins grossissent jusqu’à atteindre une forme généreuse et attirante.
La marque ressert autour de sa gorge et remonte le long de son visage, Stan entend à nouveau le son de sa voix qui a changé.
Lentement la marque lui donne un visage de femme qui n’est autre que celui de la prêtresse blonde.
Stacy, terrifiée, voit qu’elle devenue une femme, même aussi belle qu’elle soit. Elle porte sa tenue de prêtresse.
La statue lui dit qu’elle est désormais faite pour la servir, elle est devenue une de ses prêtresse.
Elle refuse d’être une femme, elle hurle qu’elle ne sera jamais une prêtresse.
La statue se met en colère et lui donne l’ordre de se prosterner devant elle.
L’emprise d’Hécate sur Stacy devient de plus en plus forte, elle est sur le point de succomber à l’emprise de sa nouvelle identité quand son esprit est scindé en deux.
Stan est recouvert de chaînes dans l’esprit de Stacy, la marque brille plus fort que jamais.
Face à lui, Stacy lui dit qu’elle est désormais une prêtresse de la déesse Hécate et a le devoir de la servir. Hécate ordonne à Stacy de se prosterner.
Stan arrive à se détacher avant que Stacy se prosterne devant la statue.
Stan devient flou tandis que Stacy envahit progressivement son corps et son esprit.
Elle pense avoir enfin intégrer son corps quand Stan revient et lutte de toutes ses forces.

Stacy redevient floue, elle aussi lutte pour rester face à Stan qui la regarde disparaître.
Stacy le persuade qu’il est trop tard et ne peut plus revenir en arrière, elle est désormais une femme, une prêtresse aux ordres d’Hécate. Elle n’a pas plus d’autre choix que d’accepter ce qu’elle est devenue. Stan voit alors ses mèches blondes et le point de vue de son corps et est attiré par ce qu’il voit, Stacy lui dit qu’elle est faite pour servir la déesse, désormais, tu es une des ses prêtresses. Stan approche ses mains de ses seins et se palpe en souriant de plaisir, se laissant submerger par ses sensations nouvelles, il est sur le point de succomber à la tentation, Stacy est redevenue nette tandis que Stan disparaît quand il se ressaisit à temps.
Il se libère de son emprise et étrangle Stacy pour l’affaiblir et reprendre le contrôle de son esprit.
La marque brille et tinte plus fort que les fois précédentes d’une lueur aveuglante avant de disparaître, Stan est aveuglé à cause de la lumière.
Ses yeux retrouvent une couleur normale quand la marque disparaît.
Stan se retrouve au milieu du temple face à la statue et aux autres prêtresses.
Il ne sait pas ce qui arrive quand il aperçoit deux choses, ses cheveux sont toujours blonds et surtout il est toujours une femme.
La statue a les yeux qui brillent de nouveau et Andréa parle au nom d’Hécate d’une voix
double.
Andréa lui dit qu’il a réussi à lutter contre l’emprise de la déesse et de la marque, il est libre.
Stan demande alors s’il va rester une femme pour toujours.  
Andréa laisse un silence en demandant s’il n’aime pas être une femme.
Il ne répond pas, il regarde Andréa s’approcher d’elle et prendre une de ses mèches
blondes.
Andréa lui répond qu’une autre prendra sa place très bientôt et lui aura tout oublié.
Elle lui caresse la joue et l’embrasse.
Il n’a pas le temps de réagir à ce baiser qu’elle est frappé alors d’un énorme flou blanc.
Stan se réveille au milieu du pont, Steven et Shirley l’aide à se relever.
Steven lui dit qu’il leur a fait peur quand il est tombé dans les pommes.
Stan regarde vers le ciel et observe la lune avec une impression étrange de déjà vu.
Shirley s’approche et lui demande si ça va mieux.
Il réagit étrangement en la voyant : Avant aujourd’hui, il n’avait jamais remarqué à quel point elle était jolie.
Dans une grande ville, un homme d’une quarantaine d’années est au téléphone à l’intérieur d’un taxi, il regarde le ciel tandis que son taxi est immobilisé et aperçoit une tâche verte qui flotte dans le ciel, il baisse sa fenêtre quand il est touché par un rayon provenant de cette lueur.


Dans une grande ville comme tant d’autres, la nuit commence à tomber et la pleine lune apparaît derrière les nuages.
Magasinier dans une épicerie, Tom Atkins finit son travail de nuit et rentre chez lui.
Il marche jusqu’à sa voiture quand il voit la lune.
Il ne peut plus détacher son regard avant qu’un rayon de lune le frappe de plein fouet et le brûler à la base de la nuque.
Rentré chez lui, il constate la marque qui est apparue à la base de la nuque.
La nuit, il fait des rêves lui montrant du point de vue subjectif d’une sublime femme habillée en prêtresse. Elle lui demande de venir jusqu’à elle.
Le lendemain matin, Tom se sent dans un état étrange quand la marque se met à briller et le brûler. Tom sent la douleur remonter jusqu’au crâne et entend à nouveau la voix de la femme qu’il a entendu dans son rêve. La voix de cette femme semble vouloir le commander et il n’est plus maître de son esprit.
Progressivement durant la journée, Tom tente de lutter mais lui remémorant son rêve, la volonté de Tom cède la place à l’emprise de cette voix qui est la plus forte. La voix de cette femme a  pris le contrôle son esprit va basculer et devenir de plus en plus féminin sous les ordres de cette femme.
La marque le brûle et le rend de plus en plus faible l’obligeant à partir.
Il se précipite chez lui et la marque se met à briller plus fort. Tom lutte pour reprendre le contrôle mais la voix de femme lui brise alors toute volonté et prend contrôle de son corps.
Tom se rend compte qu’il se transforme physiquement en la sublime femme qu’il a vue.
Tim devient alors Tina. Elle trouve des vêtements qui l’attendent dans sa chambre et après s’être habillée en tant que femme, Tina quitte l’appartement vers une destination inconnue.
Stanley Fitzgerald est un jeune étudiant en droit à l’université, il est sorti avec des camarades ce soir là quand, en sortant d’un pub, il observe la lune.
Ces amis l’observent quand le rayon de lune le frappe.
Certains de ses camarades le réveille et n’ont pas vu le rayon mais Stanley sent une brûlure à la base de la nuque.
La nuit, il rêve d’un endroit, une sorte de temple où plusieurs magnifiques jeunes femmes sont habillées comme des prêtresses,  Elles portent un pagne blanc, des bijoux et un diadème qui masquent à peine leurs magnifiques corps. L’une d’elle attire son attention mais il ne le voit jamais nettement, Elle et les autres femmes dansent et il voit son extraordinaire silhouette digne d’une déesse danser et ses longs cheveux blonds bouclés aux reflets dorés. L’esprit de Stanley est hypnotisé par cette danse où la magnifique blonde qu’il ne voit pas lui tend la main et l’invite à la rejoindre. Stanley verra alors ses yeux quand elle se tournera vers lui, juste ses yeux, d’un vert émeraude éclatant et ne pourra plus oublier cette image après son réveil.
Le lendemain, il examinera cette marque et, quand il la touche, les yeux de la femme frapperont comme un flash. Durant la journée, il sera frappé par les flashs lui montrant de manière quasi subliminale les yeux verts de la belle jeune femme de son rêve où la danse qu’elle effectuait. C’est au gymnase qu’il commencera à avoir peur de ce qui lui arrive. Avant d’entrer dans la douche, sa marque le brûlera de plus en plus et il revivra la danse du point de vue de la femme. Stanley fera cesser cette vision de cette femme qui tente de prendre le contrôle de son esprit avant de s’écrouler au milieu des douches, inconscient.
Quand il se réveille, il sent la présence de cette femme qui a pris le contrôle de son esprit durant son inconscience.
Stanley lutte toute la journée face à cette voix lui demandant de la rejoindre et elle se sert de la vision de la danse de la jeune femme pour prendre également le contrôle de son corps. Il verra que son corps commence à se transformer progressivement en celui d’une femme mais il luttera et empêchera la transformation mais voit qu’il a conservé les yeux verts et les cheveux blonds de la jeune femme.
Pour conserver un aspect masculin, il décide ne pas se raser et se coupe les cheveux.
Il s’enferme seul dans sa chambre pour lutter contre l’emprise de cette femme sur son esprit et son corps. La nuit tombée, il voit la lueur de lune qui, sans le comprendre, va l’affaiblir.
Elle l’oblige à revoir la danse du point de vue subjectif de la femme et son corps changera au fur et à mesure de la danse. Il lutte pour repousser la transformation autant qu’il le peut quand Stanley ne ressent plus rien.
Durant un bref instant, il pense avoir réussi à garder le contrôle quand la marque lui montre une autre vision. Depuis le point de vue de la femme, elle l’oblige à regarder une statue qui se trouve au sommet de la salle, la statue de la divinité Hécate. La statue prendra alors le contrôle du corps de la femme pour créer une transe et sa marque brillera plus que jamais. Stanley ne pourra pas bouger ni détacher son regard de la statue. Il sera victime d’une transe identique à celui de la vision. L’emprise de la statue est la plus forte et Stanley a de plus en plus de mal à lutter. Son esprit est rapidement sous le contrôle de cette statue et perd également l’emprise de son corps qui se transformera totalement en la magnifique prêtresse blonde du nom de Stacy.
Une fois à nouveau consciente, Stacy se réveillera dans le temple, elle sera accueillie par ces sœurs, dont Tina,  et se joint à elle. 
Howard Norent a 50 ans et travaille dans une banque.
Il travaille tard au bureau ce soir là et regardera la lune à travers les fenêtres sans pouvoir détacher son regard quand le rayon le frappera et fera apparaître sa marque dans la nuque. Une vision le frappe de plein fouet à ce moment là.
Une grande prêtresse au corps magnifique est prosternée de dos devant une statue dans un temple tandis que d’autres prêtresses sont elles aussi prosternées. Howard ne pourra plus penser à autre chose que cette statue et trouvera exactement la même en photo sur Internet : c’est une statue de la divinité Hécate.
Une voix de femme lui ordonne de venir jusqu’à elle. La volonté d’Howard vacille rapidement et cette voix s’insinue dans son esprit puis son corps où il revoit la vision de la grande  prêtresse mais depuis un point de vue subjectif.
Howard sent alors qu’il est en train de renaître et retire ses vêtements qui se déchirent au fur et à mesure que son corps se transforme en celui de la  jeune femme magnifique qu’il avait vu.
Howard est devenue Holly, encore couverts de vêtements déchirés, elle se déshabille et trouve alors des vêtements pour elle qui l’attendait tandis que sa marque brille.
Une fois prête, elle sort de l’appartement.
Holly arrive en tenue de grande  prêtresse et observe alors Stacy se joindre aux autres.
La statue fera briller les marques des prêtresses tandis que la grande prêtresse, portant un diadème plus grand que celui des prêtresses, s’inclinera devant la statue.
Face à la statue, Holly entre elle aussi en transe.
A ce moment là,  plusieurs personnes regarderont la lune sans en détacher leur regard, un homme d’affaires descendant d’un taxi, deux adolescents sortant du cinéma et un videur de boite de nuit seront à leur tour frappés par un rayon provenant de lune et qu’une marque apparaîtra au creux de leur nuque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire