jeudi 16 février 2012

Spin-off de La Marque de Xenocross, New Powers

Vous trouverez ci dessous une nouvelle histoire complementaire à La Marque mais aussi à tous les spin-off précedent, les pouvoirs des marqué est diabolique, j'aime bien ceux de la petite Chloé, je sais pas pourquoi...
Kiss
Chloé

NEW POWERS
J+5 : Au même moment que l’affaire Vernon Sinclair….
Les étudiants sont restés sans voix en découvrant les brigades de Fort Walton, Joey a lancé une idée dans la soirée : essayez pour « tester » en allant voir Changeling de devenir des jeunes femmes. Pour Sam et Jensen, c’était resté une idée en l’air aussi mais la réalité des marqués au sein de leur quotidien leur a fait réfléchir. 
-N’empêches, ce serait cool si on pouvait comme ça tout de suite.
-Ouais mais fais gaffe, on racontes des choses pas bien rassurante sur Changeling…
-On s’en fout, de quoi t’as peur, sérieux ?
-Ben, restez une meuf définitivement.
Jensen réfléchit à comment essayer de ne pas trop prendre de risques et expérimenter ce que Joey propose.
-Ca vous dit qu’on aille à Changeling ?
-Quoi, t’es malade ? On y va, comme ça ?
-C’est leur boulot, non ?
-Ils ont pas un site ou on pourrait commander un truc en ligne, non ?
-Ouais, et qui te dit que le temps que tu le reçois t’es pas changé d’avis ?
-Ok, mais on donnes des faux noms.
Ils prennent le bus pour se rendre au centre CHANGELING non loin de chez eux, ce n’est pas la maison mère monté par Maestro et Circé mais une boutique monté par des marqués. En arrivant, ils croisent des filles qui leur font coucou, les garçons les saluent à leur tour.
-Joey, tu penses que c’était des…
-Vaux mieux pas y penser.
Une demoiselle d’une vingtaine d’années accueille les trois jeunes, c’est une petite blonde à couettes portant un t-shirt avec des lèvres et un jean taille basse.
-Bienvenue, je m’appelles Chloé, en quoi puis-je vous aider ?
-Heu, déjà, excusez d’une telle question mais…vous vous appelez Chloé depuis combien de temps ? 
Chloé sourit en entendant  la question de Joey.

-Je vois que vous savez faire la part des choses. Cela fait 6 jours, depuis que je travailles ici et ma vie est nettement mieux. Bon, vous devez être ici pour justement « expérimenter » les avantages qu’offre changeling, vous voulez devenir des jeunes femmes ?
Les trois garçons se regardent entre eux, un peu embarrassés.
-Ne soyez pas gêné, la plupart des personnes viennent ici avec la même mentalité que pour un sex-shop. Alors ?
-Oui, on voudrait tester, comme ça, quelques heures.
-Hum, dans le cadre de la boutique ou à l’extérieur ?
Sam réfléchit un peu.
-Vous avez pas, je sais pas une simulation virtuelle ? Vacances au soleil, des choses de ce genre ?
-Si, nous avons la sphère, nous allons créer des profils, choisir le décor et la situation et la durée.
-Ca parait bien, ça.
-Ok, par ici, je vous pries.
Elle les emmène dans un petit salon où des personnes attendent, endormis tandis qu’une sphère diffuse plusieurs profils et le cadre d’une soirée étudiante, alors que la plupart ont tous la quarantaine ! Les garçons regardent les hommes. Chloé observe la sphère un instant.
-Il reste encore 15 minutes, comme vous avez pu voir, c’est virtuel, l’un des moyens les plus sûrs et réconfortant pour les clients.
-Oui mais ça prouves pas que vous êtes des marqués, ça.
- Qu’est-ce qui vous dit que je ne suis pas une marqué ? Le problème est le suivant, si vous voulez vraiment voir les pouvoirs d’un marqué, je vous confie à  Roberto mais là, vous verrez et sentirez tout. Sans retour possible, vous sortirez d’ici en étant devenus des vraies jeunes femmes.
Les garçons commencent à hésiter.
-Sinon, nous avons les objets magiques, les fioles…
Jensen hésites un peu, chloé sait de quoi elle parles.
-Et vous nous conseillez quoi ?
- Vous voulez juste expérimenter ? Je peux vous aider mais ce n’est pas sans risque.

-Quel risques ?
-….La perte de contrôle et de votre identité.
-Comment ?
-En faisant un transfert de pouvoirs, je vais utiliser mes pouvoirs mais c’est vous qui les utiliserez.
-C'est-à-dire ?
- Vous pourrez créer l’illusion d’un autre corps quand vous le voulez. Mais il faut que l’un de vous servira de base. 
-Traduction ?
-En acceptant des pouvoirs, il deviendra lui-même un marqué. Et rien ne garantit que les pouvoirs ne soit pas différent et évoluent par rapport au mien.
-Whoho, une minute, des illusions, vous voulez dire que là, vous pourriez être un mec et on le sait même pas ?
-Je ne suis plus un homme depuis bientôt une semaine, rassurez-vous. Bon, alors, illusion ou la sphère ?
Les trois garçons hésitent un peu.
-On voudrait un peu discuter avant, ok ?
-Bon, on fait quoi ?  
-Je sais pas. C’est juste que j’ai plus envie de la draguer maintenant.
-Joey, arrêtes un peu.
- Bon, si on revenait à notre sujet ? Alors ?
- Perso, l’histoire de la sphère me frustre un peu. Et son truc d’illusion fait un peu flipper.
-Oui mais faudrait qu’on choisisse.
-T’as peur de quoi ? C’est des illusions !
-Une illusion peut te faire péter un fusible, genre tu peux réellement sentir ce que tu vois.
-Hum…sentir ce qu’on voit, pour des meufs, c’est pratique, ça.
-Oui mais elle a dit qu’il faut pas qu’on perdes le contrôle, on sait pas ce qu’il peut se passer.
-Ben, déjà tu restes une meuf à vie et tu penses comme une fille aussi.

-Il n’y a pas que ça comme risque.
Les garçons en voyant Chloé.
-Je vous écoutais parler donc oui on peut sentir les illusions et oui, il ya des risques.
-Comme ?
-Si je vous dit Mr Hyde, à quoi, vous pensez ?
-Heu, alter-ego maléfique ?
-C’est à peu près ça, votre alter-ego sait à quel point vous adorez devenir elle et va tout faire pour que vous redeveniez de moins en moins souvent vous-même, et commencera aussi à prendre le contrôle de votre esprit et peu à peu de votre corps. Encore plus si vous êtes un marqué.
-Vous en parlez comme si ca vous était arrivé.
-Oui, presque, à l’exception que je n’ai pas eu de lutte intérieure et que je ne redevenais plus moi-même car j’avais l’impression de renaître. Bon, alors ? Partant ?
-Dans le pire des scénarios, que peut-il arrivé ? 
-Que celui qui sert de base devienne une nana hyper sexy doté de pouvoirs et transforme ses deux amis définitivement contre leur volonté au point de leur faire atteindre le point de non-retour.
-Ca marcherait que sur nous trois ?
-Non, sur tout le monde, par contre, il y a un second risque de taille, le complexe du Créateur.
-Le quoi ?
-Roberto a pu le dominer grâce à l’aide de Circé, vos pouvoirs vont vous faire perdre la tête et prendre pour Dieu, ou plutôt pour une autorité supérieure aux autres.
-Et vous ? Vous avez eu ce complexe ?
-Non, je suis devenue Chloé, je l’ai utilisé sur une ex-petite amie, je passe les détails mais je n’ai pas eu de déclic comme celui là.
-Bon, ok, vous pourriez nous faire une petite démonstration de vos pouvoirs ?
-Pas un truc trop spectaculaire, un aperçu.
Seul Sam restes silencieux, Chloé sembles assez calme malgré son pouvoir.
-Bon, puisque vous insistez, je vais faire les grands classiques.
Joey guette Chloé qui se concentre, elle fixe son regard sur lui et ses deux amis.
-Voilà, ça devrait suffire pour vous convaincre. Vous êtes mignon comme ça, tiens.
-Heu, chloé, où est le truc, là ?
-Joey…
Joey se retournes et éclates de rire en voyant ces deux amis, leurs cheveux ont viré blonds bouclés, Jensen s’empêche de sourire en voyant Joey.
-Quoi ?! Ah non !
Chloé lui a réservé un petit traitement de faveur, lui aussi a des boucles blondes plus longues dans la nuque mais il est aussi maquillée.
-HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !
Chloé se retient de rire et s’approches de Joey en enroulant son doigt dans ses mèches.
-Ca te va bien, dis-donc, ma jolie.
Elle lui tend le miroir et il découvres alors son visage, maquillée. Il a le visage consterné.
-Non, pas ça, je ressembles à une…Enfin à un travelo !
- Hé Joey, tu veux pas nous faire un petit bisou, hahahahahaha !
-C’est le test classique, ça alors convaincu ?
-Je…ce que t’as dit Jensen sur le toucher, pfuh ! je sens ce putin de rouges à lèvres sur ma bouche ! et les mèches de cheveux aussi.
-Chloé, c’est impressionnant mais vous pourriez nous rendre notre état normal ?
-C’est fait, déjà. Joey, c’est ça ? on dirait qu’il te faut un autre test ?
-Heu, ouais, enfin, je sais pas trop quoi dire. J’ai pas envie et en même temps…
Chloé soupire et a un sourire en coin.
-Les garçons, tournez-vous, un instant. Joey approches.
Joey reste méfiant quand il refuse de croire ce qu’il voit, Chloé retire son T-shirt devant lui ! Elle le fixe intensément, Joey se surprend à bugger puis à paniquer.
-Les garçons tournez-vous et regardez votre ami.
-Chloé, vous m’avez fait quoi ?!
Joey a une autre absence en regardant ces deux amis, Chloé s’amuse.
-Désolé, les gars, c’est juste voir s’il comprend.
-Les gars, ouah, j’avais jamais vu à quel point vous étiez…
-Joey ? Tu nous fais quoi, là ?
Joey regardes le torse de Jensen avec l’intention…de le caresser ! Sam regardes Chloé qui éclates de rire.
-Bon, ça suffit. Joey, dis-leur tout.
-Vous êtes vache ! c’était horrible ! Elle s’est mis en soutif devant moi et rien de rien et en vous voyant, j’ai trop honte…
-Tu les désirais ? C’est ça, je t’ai fait penser comme une fille, tout simplement. Bon, convaincu, cette fois ?
-Ok, bon, les gars, qui sera notre marqué ?
-Moi, je tiendrais le coup, je suis celui qui aura juste envie d’essayer comme ça pour tester et basta.
-Ok, mais tu promets de pas nous faire des trucs de tordus comme elle vient de faire ?
-Je vois pas pourquoi, même pour rigoler, j’aurais pas envie de te faire ce genre de choses, brrr, ça me dégoûte, tiens.
-Ah oui ? Et si tu pouvais faire la même chose même s’il avait son apparence de fille ? Ca te dégoûterait autant ?
Jensen a un instant d’hésitation.
-Tu me fais ça, je te jures que je reviens ici et je te changes en sex-doll, compris ?
-Bon, suivez-moi dans cette pièce, pour procéder au transfert.
En passant devant le couloir, ils croisent le groupe qui était dans la pièce de la sphère. Ils n’ont apparemment pas de séquelle physique, seulement un air un peu groggy.
-Chloé, il y a des effets secondaires avec la sphère ?
 -Pas que je saches, à part un léger schisme mental le temps de revenir à son état normal. Bon, Jensen, alors, ça devrait durer quelques minutes seulement, les deux autres, on fera un petit test avant que vous partiez, ok ?
Chloé prend la main de Jensen, sa marque brille et il sent une décharge lui parcourir ces mains. Chloé regardes alors les deux garçons, Sam penses avoir vu un truc, les yeux de Chloé ont brièvement changé durant un court instant. Jensen sent de l’électricité au bout des doigts.
-Ok, jensen, tu dois sentir une sorte d’énergie parcourir ton corps, déjà, premier changement, tu n’es pas psychique comme moi mais Tactile, ce qui expliques que tu sentes ça au bout des doigts. Bon, on va procéder à un petit test.
Jensen reste muet, Chloé est étrangement silencieuse quand elle le voit pointer sa main vers Joey.
-Pourquoi, moi ?
Jensen sourit en pensant à quelque chose, Sam, Jensen, Chloé puis enfin Joey lui-même découvre le résultat : Joey porte une mini jupe et un string !
-Non ! enfoiré, non ! C’est pas vrai, je sens, le courant d’air…ho, c’est pas si désagréable les jupes…
-Tu veux que je poursuives avec le haut, Joey ?
Il finit de changer le vêtement en tenue pour fille des lycées privées. Joey panique en voyant la tenue, Jensen regardes ses mains et chloé le regardes avec suspicion.
-Jensen, test convaincant, tu peux arrêter.
-Non, Sam, toi aussi, tu veux essayer ?
-Jensen, tu commences à me faire peur, là…
Sam se retrouve avec les cheveux longs attachés avec des chignons, Joey sent que Jensen a également changé les sous-vêtements. 
-Jensen ! Stop !
Chloé a un regard effrayant, Jensen la regardes. Les deux illusions s’estompent en un instant.
-Bon, tu as compris rapidement. Essayes sur toi aussi.
-Hum, non.
-Jensen, fais-le.
Jensen sent le regard de Chloé puis il a également froid, plus encore que Joey, il s’examine et Chloé lui a fait porter de la lingerie en dentelle et une nuisette ! Jensen regardes Chloé en voulant essayer ces pouvoirs sur elle mais il n’arrives pas quand il est pris d’une douleur violente à la poitrine.
-C’est ça que tu voulais pour moi, non ?
Jensen a une paire de seins énormes qui poussent, Joey et Sam voit clairement la poitrine de leur ami, il les touche et ils sont très sensibles, Chloé a poussé le supplice jusqu’à un bonnet F. Jensen commence à avoir mal.
-Bon, arrêtes !
Jensen s’écroules au sol, redevenu lui-même, ainsi que ces vêtements. Il se passe les mains devant les yeux et cligne plusieurs fois.
-Je, désolé, je sais pas du  tout ce qui m’a pris.
-Ca, mon cher, c’est ce dont je parlais, le complexe du Créateur.
-Je, sais pas, c’est comme si j’étais ailleurs.
-Juste le temps que tu retrouves tes esprits, bon, hé bien, messieurs, je vous laisses, j’espères que vous repasserez, j’aimerais beaucoup vous revoir…entre filles.
Chloé sort de la pièce, elle reprend son souffle, elle passe devant un miroir et décide alors de changer quelques petites choses chez elle. Roberto remonte des étages inférieurs, il croise une autre chloé, plus sauvage et provocante portant vêtement en cuir et rouge à lèvres couleur sang, ses yeux sont ceux d’un fauve.
-Ravissante, j’aimes beaucoup ton nouveau look.
-Des clients sont venus, ils ont voulu essayer le sort des illusions.
-Ce qui expliques ton changement de comportement, j’ai senti les pouvoirs du jeune homme, prometteur.
-Très prometteur, et le meilleur dans tout ça, il pourrait succomber facilement à son alter-ego.
Jensen est perdu dans ses pensées, Joey le regardes sans rien dire tandis que Sam envoies un texto.
-On va où les gars, pour essayer ?
-Quoi, maintenant ? 
 -Ben oui, tu veux le faire quand, demain en plein cours ?
-J’aurais bien une idée à la con mais je sais pas si tu peux, Jensen.
-Quoi ?
-Fais-le ce soir quand on rentres chez nous. Je sais pas, on s’appelles et vers 21 heures, on le fait à distance.
-Non, on verras pas à quoi on ressembles.
-Et puis je penses pas pouvoir le faire à distance.
-Alors plan B. Suivez-moi.
Sam les emmène dans un hôtel et demandes une chambre.
-Quoi ? hé, mon pote, je veux pas te faire peur mais pas question qu’on fasses un truc de ce genre !
-T’es trop con. Si on peut pas le faire chez nous, ni en pleine rue, imagines, je sais pas des toilettes, on voit trois mecs qui rentrent et trois meufs hyper canons en ressortir des toilettes des hommes.
-Ben, selon c’est quel genre de meuf, ça peut s’expliquer qu’elles sortent des chiottes des hommes.
-Fermes là, un peu, Joey, t’es le premier à dire pas de plans de ce genre et tu penses à ça ? 
-Je veux pas te faire peur, Joey mais plus tu penses ça et plus t’as des chances de finir comme ça au final.
Ils arrivent à l’étage de leur clé, chambre 234, Jensen regardes le garçon d’étage avec une pensée qui lui traverse l’esprit. En redescendant, le garçon d’étage sent que ces vêtements semblent serrés. Sam regarde la vue de la chambre et  Joey examine la salle de bains, Jensen arrives, le sourire en coin.
-Bon, on ferme les rideaux au cas où ?
-Hé, les gars, c’est une baignoire pas une douche, trop cool. 
-Tu pourras prendre un bain moussant après si t’as envie.
Jensen a la pensée assez obscène qui lui traverse de venir « savonner » Joey en version fille.
-Bon, on procèdes comment ? Jensen, tu veux le faire comment ?
-Sur le lit.
-Sois sérieux, un peu.
-Je suis sérieux, moi, je vais le faire en étant allonger sur le lit, mlle Joey, à mon avis dans la salles de bains, non ?
-Et toi, Sam ?
-Cash, face au miroir.
-Et pourquoi pas tous ensembles ?
-Ca sera tous ensemble mais dans des pièces différentes. Bon, Joey, ton signal sera de préparer ton bain quand on entendra l’eau du robinet, tu sors, ok ?
-Prêtes ?
-Et toi, Sam ? Tu vas voir Jensen avant moi.
-Non, je lui tournes le dos.
-Parés, prêt à expérimenter, les gars ?
Les trois garçons sont partagés entre la peur et l’excitation. Jensen prend les devants et touche Joey puis Sam au nombril puis il fait de même.
-Alors…j’ai quelques minutes pour expliquer…ce sera pas trop long et indolore, et j’ai fourni le manuel d’instruction de base : pour…les fringues, se coiffer, si t’as envie de te tripoter dans l’eau…
-Je me sens un peu…vaseux…
-Je vous laisses…les filles…à tout de suite…
-Hurm…Combien de…temps environ ?
-…J’ai un peu de mal à respirer…10-15 minutes…a tout à l’heure…
Sam titube jusqu’au miroir et s’assoie sur une chaise, Joey s’est adossé au mur, il a la tête qui tourne, Jensen regardes Sam quand lui-même a la tête lourde, avant de s’allonger, il a déjà noté, ses ongles et des mèches de cheveux brunes pousser rapidement.
Sam sent les changements s’opérer en lui, dans la salle de bains, Joey se sent rapetisser et plane, il fait quelques pas jusqu’au miroir et voit sa barbe de deux jours disparaître en un instant, ses mèches de cheveux virent blonds, Jensen sent ses hanches et son estomac se modifier, il n’aperçoit pas son entrejambes se transformer tandis que ses traits deviennent féminin, ses cheveux lui couvrent désormais le visage.
Sam est déjà androgyne, son visage a changé et son corps est déjà différent, il a de longues jambes et un début de poitrine, ses cheveux aussi ont changés, il a les cheveux plus clairs, tirant sur le cuivré. Joey est hypnotisé par son visage, il sourit et voit ses lèvres devenir plus charnues quand il sent enfin sa traction tant attendue au niveau de la poitrine, ses mèches blondes bouclés lui atteignent les épaules. Jensen passe sa main sur sa poitrine tandis qu’elle grossit, son bassin et ses fesses se remodèle et il commence à respirer différemment, Sam entrouvre les yeux pour regarder une jolie fille dans le miroir, sa poitrine finit de se former et sa peau et son visage ont changés, ses fesses prennent un galbe ravissant, il entend sa voix en laissant échapper un soupir.
Joey sent alors le poids de sa superbe poitrine tandis que ses fesses s’arrondissent, il est encore trop faible pour se déshabiller quand sa pensée trahit la suite. Jensen sent ses vêtements se transformer, il porte désormais une robe noire assez courte et porte des bijoux, Sam sent des courants dans son dos, le décolleté et les jambes, il porte une jupe et un tailleur, il regarde ses cheveux châtains clairs cacher son visage. Joey voit clairement la lingerie sexy en dentelle à nouveau, excepté qu’il a le physique pour le porter et les formes adéquates pour les remplir. Jensen pousse un soupir tandis qu’il sent un médaillon au creux de la poitrine.
Joey reprend son souffle et des pensées différentes l’envahissent. Sam est la première à se réveiller et découvrir le résultat, elle regardes ses cheveux et se découvre dans le miroir, une splendide jeune femme, portant un tailleur et une jupe très chic, elle ressemble à une hôtesse d’accueil, elle les cheveux mi-longs, des lèvres pulpeuses et un regard marron.
Puis c’est au tour de Jensen de se réveiller et découvrir son corps, elle se palpe en voyant ses cheveux et laisses ses mains toucher tout son corps en souriant, le robinet se fait entendre, Joey aussi est prête.
-Jensen ?
Sam est surprise par sa voix, Jensen est devenu magnifique, une brune aux courbes fabuleuses, sa poitrine est fantastique et son visage et son regard un enchantement.
-Sam ? Ouah, t’es canon.
Jensen est elle aussi surprise par sa voix, elle sourit et se redresses pour s’examiner. La porte de la salle de bains s’ouvrent, une beauté fatale blonde aux mensurations affolantes apparaît.
-Salut, les filles…Bon sang, sexy la voix…
-Joey ? Nom de dieu ! T’es une vraie bombe !
Joey fait quelques pas en se déhanchant, Jensen regardes son corps en ne pensant que cela puisse être possible, Sam aussi a du mal à y croire.
-Bon sang, Joey, miam miam, tu vas tous les faire tomber.
-Jensen ? Oh mon dieu, ma chérie ! T’es ravissante ! Sam aussi, t’es superbe !       
Sam tourne sur elle-même, les trois superbes jeunes femmes se rendent dans la salle de bains pour se voir dans le miroir.
-On est…trop canons…
-C’est sûr…Par contre Jensen, je suis jalouse, t’as des seins magnifiques.
-Je me les suis fait refaire, il n’y pas longtemps.
Jensen regardes ces deux amies et éclatent de rire.
-Bon sang, on pense quand même comme des filles.
-Non, Comme des femmes. Regardes-nous, on plus des simples étudiantes, on est bien plus que ça.
Joey se penche en avant pour examiner sa splendide poitrine en étant plus que fière.
-On devrait se choisir des prénoms. Moi, ce sera…Jenna.
-C’est simple, Samantha et toi ? Jenny ?
-Non, un prénom que j’adores, Maeva.
-Ok, maintenant, on fait quoi ?
-Moi, personnellement, j’ai un bain qui m’attend et l’examen de mon corps.
-Moi aussi, je vais un peu me reluquer dans le miroir et toi Samantha ?
-Ben, de même, je vais aller explorer tout ça. Maeva, tu voudrais pas faire venir…des garçons ?
-J’ai bien mieux.
Maeva prend le téléphone, Samantha et Jenna ne comprennent pas.
-Oui, ici la chambre 234, vous pourriez nous emmener à dîner, oh, et demandez Jennifer, merci.
-Jennifer, une amie à toi ?
-Non, notre garçon de chambre, j’ai pas pu résister, désolé, elle sera notre passeport vers l’extase féminine. Croyez-moi, j’ai tout prévu.
-Bon, les filles, je vous laisse, j’ai mon bain qui m’attends.
Samantha commence à se déshabiller et a une moue boudeuse, Maeva le remarques.
-Un souci, ma chérie ?
-Oui, je suis canon, ok mais moins que vous deux, je fais…femme d’affaires.
-En lingerie, tu dois être mieux, non ?
-Ouais, un peu mais je sais pas…
-Bon, tu veux rendre Jenna jalouse ?
-Excuses, Maeva mais même toi, regardes-toi, t’es splendide.
-Hé bien, je vais arranger ça, Samantha, quel limite, bimbo ou top model ?
-Jenna est une bimbo, disons top model et…un petit truc…assez pimenté au niveau de la libido.
-Ho ! Tu as décidé d’être la plus chaude de nous trois ?
-Ex-aequo avec vous deux.
-Ok.
Samantha se prend une décharge en pleine poitrine des mains de Maeva, ses pensées se troublent, ses jambes s’allongent et sa poitrine grossit tandis que sa peau devient de plus en plus bronzée et son regard et ses lèvres de plus en plus provocants. La lingerie qu’elle portait se transforme et dévoile de plus en plus de chair, c’est de la lingerie sexy couleur rouge, le son de la voix de Samantha devient sulfureux tandis que ses cheveux deviennent blonds cuivrés. Maeva l’aide à se relever, Samantha a une gestuelle érotique, elle rabat ses cheveux et défie son reflet en admirant son splendide décolleté.
-Beaucoup mieux, non ?
-Oh…oui…Merci, Maeva.
Jenna est nue dans son bain quand une bombe sexuelle en lingerie fait tomber ses derniers sous-vêtements pour la rejoindre dans le bain.
-Sam…antha.
-Approches, Jenna.
Samantha embrasses alors Jenna.
Maeva s’est déshabillée elle aussi et s’admires nue devant le miroir, elle ressent l’influence qu’elle a sur Samantha. Elle admire ses seins, ses hanches, ses cuisses, sa peau douce, son visage et ses fesses, son regard est fabuleusement excitant, dans le miroir et dans son esprit, une blonde peroxydée hyper provocante apparaît derrière elle. Il s’agit de Chloé.
-Magnifique, Maeva. Et tes deux amies aussi. Fais-le, effaces leurs ancienne identité.
-Non, justement, je vais les piéger…avec ça, écoutes-les. 
Jenna et Samantha pousse des gémissements de plaisir, Chloé tend la main pour attraper quelque chose au vol et fermes sa main, les deux jeunes femmes semblent se calmer. Maeva ne comprend pas ce qu’elle a fait quand elle lui donne dans la main, Maeva s’écroule sous le choc d’autant de plaisir en quelque secondes. Son regard se brouille, elle a du mal à rester éveillée mais n’a jamais autant pris de plaisir. Chloé lui dit au creux de l’oreille de quoi il s’agit.
-Je les ai empêchés d’atteindre l’orgasme, comme tu l’as dit, il ne faut pas que ce soit trop facile par contre, toi ma chérie…je vais tout faire…pour que tu veuilles rester Maeva.
Maeva s’écroule au sol et crie de plaisir, elle en pleure quand le deuxième arrive et son esprit chancelle. Elle se retrouves dans une cage au milieu d’un sous-sol, on dirait un laboratoire ou une chambre de tortures. Roberto observe Maeva, nue en train de jouir de plaisir, il sourit, Chloé arrives, devenue la pin-up gothique qu’on a vu un peu avant.
-Splendide, beau travail, Chloé.
-Je n’ai rien fait, j’ai juste éveillée un pouvoir en…elle.
-Que comptes-tu faire avec elle ?
-Rien du tout, mais toi, si tu veux partager ton pouvoir sur elle…
-Oh…Merci.
Maeva entrouvre les yeux et aperçoit Chloé et Roberto, elle voit cet homme s’approcher d’elle et se sent étrange, très étrange.
-Qui suis-je ?
-Tu te nommes Maeva mais pour tes amis, ton nom est Jensen ainsi que l’apparence que tu leur montreras. Maintenant laisses-toi faire…
-Oui, maître.
Maeva rouvre les yeux dans la chambre, quelqu’un tape à la porte à ce moment là, il s’agit de Jennifer, sa séduisante première « création ». Samantha et Jenna voit arriver Maeva et Jennifer, nue aussi.
-Vous voulez vous joindre à nous, les filles ? Histoire de terminer en beauté ?
-Ok. On arrives.
Jenna se surprend à embrasser Samantha. Elle sort du bain et rejoignent les deux autres jeunes femmes sur le lit.
Maeva entrouvre les yeux et trouve Jonathan, le garçon d’étage, tremblant comme une feuille.
-Je veux…je veux…rendez-moi…
-Tu es Jennifer, désormais, n’est-ce pas ? Je vais te faire un cadeau, tu deviendras Jennifer définitivement dés que tu auras quitté cette chambre.
-Vous êtes, hyper canons, et je n’éprouves rien…en tant que…
-Parce que tu n’es plus homme, jennifer mais une jeune femme.     
Jonathan regardes Maeva quand elle appose ses mains sur lui.
Elle reprend l’apparence de Jensen et ces deux amis redeviennent eux aussi des hommes.
-ARGH !!!!
Sam se réveilles nu le premier, il était allongé à côté de Joey, Jensen est en train de finir de s’habiller, le regard neutre.
-Jensen, est-ce que tu pourrais effacer certains détails de ce qui est arrivé ?
-Non.
-Pourquoi ? Attends, j’ai couché avec…
-En tant que femme, c’est plutôt excitant, non ?
-Ah ouais…C’était…incroyable.
-Ouais…Réveilles Joey, on va rentrer.
-Tu…à l’intention de recommencer, toi ?
-C’était assez excitant, donc faudra voir.   
-Pourquoi c’est assez flou quand j’essayes de me souvenir…
-Une illusion, ça disparaît progressivement.
-Non, j’essayes de me rappeler…ma vie avant ce soir. Et j’ai du mal.
Jensen sourit.
-C’est un sacré choc aussi, on est pas préparé pour ce genre d’expériences. Dis-moi si là tout de suite, je redevenais Maeva, qu’en penserais-tu, est-ce que tu essaierais de me draguer ? 
-C’est con comme question…bien sûr que…
Jensen redevient Maeva, Sam ne comprend pas où il veut en venir. Elle s’approches de lui.
-Maeva ? Non, Jensen ? Qu’est-ce que tu fais ?
-Je veux m’assurer que tu penses à nouveau en tant qu’homme, Sam. Et puis, dis-moi que tu n’en as pas envie ?
-Jensen, il faut te reprendre, ok, pour toi, c’est facile mais dis-toi que nous, on pourras pas redevenir aussi facilement.
-Justement, profites-en, encore plus que…j’ai envie de toi, Sam, je veux te donner du plaisir.
-Jensen, non…Reprends-toi.
Maeva commence à enlever le haut et dévoiler sa superbe poitrine pour allumer Sam tandis qu’elle lui caresse l’entrejambes. 
-S’il te plaît, Sam, j’en ai vraiment envie.
Sam regardes Maeva s’approcher et glisser sa main sur son pénis, Maeva passe une langue gourmande, étrangement Sam recules en la voyant s’apprêter à lui faire une fellation.
-Non, Maeva, non, pas ça !
-Tu n’as pas envie de moi, Sam ? Moi, j’ai très envie de te tailler une pipe.
- Non, Maeva, non…Je n’ai pas envie…
-Oh, dommage…Alors, je vais essayer autre chose.
Sam la voit passer sa main sur son entrejambes et recommencer, excepté que son pénis a disparu.
-Non, qu’est-ce que tu m’as fait ?
-D’ici quelques minutes, tu comprendras.
-Non, pas ça…Qu’est-ce que tu cherches à faire, non….
Sam subit une fellation à en gémir et couiner de plaisir, Maeva apposes sa main sur sa poitrine et la gorge de Sam. Sa voix est devenue féminine, et sa poitrine commence à pousser
-Non…Oui…
-C’est bon, n’est-ce pas, Samantha ?
-Ouuuuiiiii….
-Et bien, ce n’est qu’une illusion…Quel dommage. Mais il y a un moyen très simple pour que ce soit définitif.
Hummmm….Co…MMM…mmenntt ?
-Renonces à devenir un homme, agis, parles, coiffes-toi comme une fille à compter de demain. Ton corps suivra.
-Ohhhh…oui !!!!
Maeva rend son pénis à Sam et fait disparaître ces signes de féminité, il est essoufflé, Maeva le chevauche, il a le visage au niveau du creux des seins de Maeva.
-Maintenant si tu veux me prouver que tu veux rester un homme, prends-moi tout de suite…
-Jensen, qu’est-ce qui t’es arrivé ?
-Jensen, pff, ce n’est qu’un nom…Au fait, c’est moi qui est endormi Joey, elle est occupé et frustré de ne pas pouvoir atteindre l’orgasme malgré qu’elle est…12 partenaires ?
 -Chloé l’a dit, tu as pété les plombs !
-Oublies, chloé, ne penses qu’à moi, Sam chéri.
Elle l’embrasses à pleine lèvres, Sam se débat quand soudain il se sent en rut. Maeva est passée sur ses yeux.
-Quand tu ouvriras les yeux, Sam, tu n’auras aucun doute, tout ce que tu voudras seras…le sexe. Tu feras tout pour me faire jouir…Et si tu en as envie, je demandes à Jenna de se joindre à moi.
-Oui…Viens…toi et ta copine…Je vais te faire jouir, sale chienne ! 
-Et quand ce sera fini, c’est toi qui voudras te faire prendre…Samantha.
Maeva se déshabille et transforme Joey en Jenna, Sam est en rut, rouge et bouillonnant, se jette sur Maeva en l’embrassant de force. Jenna se réveilles et comme s’il était somnanbule rejoint Sam. Maeva observes son double en illusion se faire baiser avec Jenna et Sam. Chloé la rejoint.
-Impressionnant, et très excitant.
-Oui, il hésites…mais je vais l’aider à choisir…en le forçant.
-Tu devras plutôt lui offrir comme une récompense, crée le manque à tout les deux et exauce-les.
Le temps passe plus vite dans l’illusion que 10 minutes sont passés, Sam est devenue Samantha en train de baiser Jensen. Jenna aussi baise le corps de Samantha. Maeva est tentée de se joindre à l’illusion même si ça n’aurait aucun sens.  Chloé la voit hésiter et commence à se caresser.
-Vas-y, fais-la grimper au rideau mais sans qu’elle puisse atteindre l’orgasme.
-Evidemment, mais moi, oui.
Pendant que Maeva se joint à elles, Roberto utilise son pouvoir sur l’esprit de Maeva. Il lui transmet encore une fois ses pouvoirs, excepté que pendant l’amour, Maeva refile ses pouvoirs à ses deux compagnes de jeu. Chloé s’en rend compte et sourit.
-Tu savais que ça arriverait ?
-Non, mais le résultat risque d’être intéressant.
Se réveillant dans la chambre, Joey, Sam et Jensen ont un mal de crâne épouvantable, Sam regardes l’heure : 22 heures !
-Oh putin, qu’est-ce qui c’est passé ?
-J’ai l’impression d’avoir bu un coup de…trop.
-Ca doit être un des effets secondaires…du pouvoir.
Jensen voit que son reflet est celui de Maeva mais d’un rapide clignement quelque chose le trouble pour faire apparaître Jensen. Sam a mal partout tout comme ces deux amis. En redescendant, ils croisent Jennifer à l’accueil.
-Merci beaucoup et revenez quand vous voulez.
Jensen regardes Jennifer sourire, son patron ne comprends pas son attitude. Les trois garçons prennent un bus puis le métro, Sam se sent vraiment bizarre, il ressent comme des fourmillements dans les mains quand ils voient monter des loubards en train de boire et rire.
-Hahaha, et je lui ai dit : si t’es pas content, t’as qu’à aller te faire foutre !
-Hé t’as bien eu raison, mon pote.
-Hé Stan, mates par là, ce petit lot, hello, jolie beauté.
Une étudiante assez jolie est en train de lire un livre, Sam a envie d’intervenir mais Jensen le retient, c’est  Joey qui dirige son regard droit sur Stan.
Jensen ressent alors un frisson le parcourir en provenance de Stan. Sam aussi et de manière instinctive, regardes les deux autres loubards fixement comme Joey. Stan fait demi-tour, il se sent bizarre, comme ses deux amies, il regarde la jeune étudiante indiféramment.
-Désolé, mademoiselle, on a un peu bu mais…ca va mieux maintenant ;
-Vincent, Crasher, on sort à la prochaine station, j’ai besoin de prendre l’air.
-T’as raison, j’ai chaud et aussi j’ai mal au bide.
Il sent alors un regard se fixer sur eux, il aperçoit alors…Samantha et Jenna, excepté qu’au lieu d’être en extase, il est effrayé.
-Vous allez être traités comme vous avez traité cette jeune fille…
Samantha obliges Vincent à se mettre à genou, Jenna fait de même avec Crasher.
-Vous allez pas juste être « des beaux petits lots » mais beaucoup mieux que ça, ainsi que votre ami.
Stan a la vue qui se trouble, lui aussi voit les deux superbes jeunes femmes soumettant ses amis, il sent quelque chose en lui d’étrange, son esprit semble se brouiller. Vincent boit une autre gorgée avant de descendre en courant suivi par Stan et Crasher. Vincent a la tête qui tourne tandis qu’il regarde ses deux amis, leurs cheveux pousse très vite ainsi que leurs ongles tandis qu’il a l’impression de rétrécir. C’est Stan qui comme, hypnotisé, décides de parler, bien que difficilement, sa voix mue rapidement. 
-On est pas juste des beaux petits lots, on est beaucoup plus que ça.
Sa phrase s’est terminée sur une voix…féminine tandis que des mèches blondes tombent sur ses épaules, Crasher regarde Vincent et assiste à l’émergence de sa poitrine, il regardes Stan qui a le corps qui se transforme aussi. Un mal de gorge et une poussée de poitrine est l’une des dernières choses dont se souviendras Vincent ce soir là, quelques minutes plus tard, trois bimbos habillés en lycéennes débarquent dans un bar, Shelly entre la première, son décolleté ravageur attire l’attention des clients suivi de la très sexy Crystal, coiffé et habillé en lolita et enfin finissant de se remaquiller, Vicky, la plus allumeuse des trois. Joey descend du métro en ayant comme une absence, suivi par Sam et Jensen.
-Bon, on va faire quoi, en arrivant ?
-On va prétendre qu’on est sortis boire un verre et qu’on a pas vu le temps passer.
-Vous avez pas trouvé bizarre, ces types ?
-Non, ils étaient juste bourrés.
-Non, y’avait un truc, j’sais pas, un truc qui clochait avec eux.
-Je vais y aller à plus tard.
Jensen monte les marches quatre à quatre et croise la sublime Candy qui part travailler.
-Salut, Jensen.
-Salut, Candy.
En le croisant, Candy trouves son comportement étrange. Sam est arrivé chez ses parents, lui et Joey ont eu droit aux remontrances habituel mais ils décident d’aller se coucher. Avant de se coucher, Sam s’examine dans le miroir, le fait de se voir lui sembles étrange et ne sait pas comment se débarrasser de cette sensation. Joey est chez lui en train de se brosser les dents, son regard est trouble et l’incident avec les voyous le perturbent, ils pensent encore à eux. Jensen arrive dans son appartement, il ne peut redevenir Maeva comme ça sans attirer l’attention puis il penses à Rodriguez son voisin de palier et une fois repris les courbes séduisantes de Maeva, elle décide d’aller lui rendre visite. Sam s’endort le premier tandis que Joey a du mal mais la fatigue le prend. A l’autre bout de la ville, dans un bar, les clients s’amusent avec les trois séduisantes bimbos, l’un d’entre eux est enfermé avec l’une d’entre elles dans les toilettes quand il pousse un hurlement et dégage Crystal…redevenu physiquement Crasher, Stan est torse nu allongé sur le bar tandis que les étudiants dégagent Vincent dans leur table.
-Putin de tarés, espèce de détraqués de travelos ! Sérieux, ils sont malades ou quoi ?
 Les trois loubards ont un mal de crâne pas possible et se retrouvent au milieu de la rue devant le bar sans le moindre souvenir.
J+6, quelques heures avant l’affaire « Gabrielle Smith »
Le lendemain matin, Sam repenses à leur expérience de la veille avec des trous dans leurs souvenirs, il se rend sous la douche et voit que sa sœur finit de se brosser les dents.
-Cinq minutes, tu veux !
-OK, j’attendrais un peu.
Joey finit de se raser et de se coiffer quand il est perdu dans ses pensées de la veille, il ne voit ni ne sent pas la boucle blonde qui s’est formée dans ses cheveux. Maeva profite de son superbe corps pour prendre une douche puis elle décide de partir en tant que Jensen. Sam est sous la douche quand il repense lui aussi à hier soir, soudainement, l’eau de la douche lui caresse la peau et lui fait un bien fou, il n’a pas noté le changement de forme de son postérieur ni les mèches de cheveux mouillés qui claque dans le dos. Neve, la petite sœur de Sam aperçoit la silhouette d’une jeune femme et l’entend chantonner sous la douche.
-Sam ? Ca va ?
-Oui, pourquoi ? Y’a un problème ?
-Non, non aucun.     
Joey sort de chez lui avec l’esprit occupé, il ne remarque pas les personnes qui l’observe, pendant un bref instant, ils ont cru voir une séduisante jeune femme. Jensen quitte son appartement en tant que Jensen, il aperçoit alors Rebecca, une autre étudiante qui habite ici, en bas des escaliers, elle le regarde avec suspicion. Sam part de chez lui et traverses la rue en direction de l’arrêt de bus, une sorte de démangeaison le traverse quand il arrive à l’arrêt de bus, il ne peut s’empêcher d’observer un adolescent, en train de lire, tout ce qui a de plus banal. Joey prend le bus et croise alors deux adolescentes en train de discuter et rigoler, elles sont habillés de manière assez aguichante pour leur âges, un vieux monsieur sourit en les regardant. Joey le ressent et se tourne vers lui. La sublime Jenna, furieuse, le fixe droit dans les yeux.
 -Si ça vous plaît tant que ça, vous n’avez qu’à porter la même chose.
Le vieux monsieur regarde avec extase et stupeur Jenna avant de se retrouver affublé, coiffé et maquillée comme une écolière ! Sa voix est devenue aigue, le résultat est assez immonde mais le vieux est terrifié. Jenna a un sourire en coin et au moment où elle met la musique de son lecteur mp3, le vieux retrouves son apparence normale en étant comme essoufflé. Sam s’approches de l’adolescent et la très belle Samantha s’assoit à côté de lui.
-Salut.
L’ado ne réponds pas, trop timide pour parler devant cette beauté.
-Ne sois pas intimidé, je voudrais t’aider mais je sais pas si cela peut te plaire ou non.
-Co…Comment ?
Samantha un petit sourire.
-Tu veux me faire de la concurrence ?
-Comment ça ? En tant que…
-Oui, ca te dirait ? On serait amies.
-Je sais pas trop…J’y ai jamais…
-A toi de me le dire.
Jessie ne comprends pas pourquoi son jean semble si serré quand il voit qu’il porte une jupe et  des bottes, ces jambes sont féminines tout comme ces hanches, il a du mal à comprendre ce qui arrive quand il voit ensuite le haut de ses vêtements devenir un Sweat et un manteau, entre temps, il assiste à deux métamorphoses : l’apparition et la transformation de sa poitrine dont des ravissants petits seins ont émergés et surtout son visage et ses cheveux, il est devenue en l’espace de quelques instants, une très jolie brunette, les cheveux bouclés aux yeux verts, Jessie s’examine sans y croire, Samantha lui sourit.
-Notre bus arrives, tu vas faire un malheur, ma belle mais n’en fais pas trop non plus.
De la manière la plus spontanée possible, Jessie montes dans le bus, rabat ses mèches et sourit au chauffeur.
-Bonjour.
-Bonjour, mademoiselle.
Jessie est ravie et voit qu’elle attire l’attention sur elle, ce qui est génial, Samantha s’assoit derrière elle. 
-Alors ? Est-ce que ça te plaît, Jesse ?
-Oh, oui, c’est trop génial !
Légèrement narcissique, Jessie observe son reflet dans la vitre du bus et joue avec ses mèches tandis que Sam observes la ravissante passagère devant lui.  Jensen sent le pouvoir bouillonner en lui, Maeva apparaît au détour d’une vitrine de magasin.
-Qu’est-ce que tu attends ? Fais-le, tu en as autant envie que moi.
Jensen regardes son reflet dans la vitre puis l’heure sur sa montre, il est en avance et peut s’accorder un petit détour. Il croise deux ados en train de jouer à la PSP. Un moment, sans faire attention, il rentres dans quelqu’un, une superbe jeune femme au corps magnifique, Maeva.
-Faites un peu attention, voyons, vous n’avez pas à être jalouse de moi, vous êtes pas mal du tout toutes les deux aussi. Je dirais même mieux que pas mal, vous êtes sexy, les filles ;
Les deux ados ne comprennent pas au départ les paroles de Maeva quand soudain les choses deviennent difficiles à penser à l’exception des mots qu’elle prononce. Leurs corps et leurs esprits semblent obéir à la volonté de cette femme, Maeva les touche au niveau de la poitrine.
-Je paries même que vous êtes les plus canons de votre lycée, je me trompes ?
-Oui…C’est exact…
L’un des deux ados a dit cette phrase spontanément tandis qu’il se sent changé, tout comme son amie. Maeva observe leur métamorphose en deux superbes et séduisantes jeunes femmes. Toutes les deux sont des fashion victimes glamour et sexy et elles le savent, les garçons sont tous à leurs pieds.
-J’adores ce qu’elle portes.
-Non, bof, un peu dépassé, tu trouves pas ? Alors, je te disais donc hier soir, avec Steve…
Maeva est satisfaite et sent son pouvoir au bout des doigts quand elle remarque qu’il y a eu un témoin, le vendeur de la boutique de vêtements de sport, Maeva approches pour le séduire.
-Salut, vous m’offrez un café ?
-Je…Je sais ce que, vous êtes une de ces choses !
-Oh, quel dommage, tu étais si mignon et si baraqué.
Maeva le frappes en plein torse et il s’écroule à genoux.
-A défauts de pectoraux, ce sera ton joli petit derrière que les passants verront, ça et ton corps de sportive, ah et je penses que les clients vont beaucoup aimer le décolleté de ta tenue, très belle poitrine….
-Non….argh….Bon sang, qu’est-ce c’est que ça ?
Maeva observes le vendeur se tordre au niveau du bas ventre, toute trace de pectoraux disparaît comme un ballon qui se dégonfle, il sent surtout d’autres disparitions provenant de sous ses vêtements. Son entrejambes lui fait horriblement mal.
-Et en plus, tu es jeune, je me demandes comment tu n’as pas encore pu trouver un copain…
Le postérieur et les jambes du vendeur se change en plusieurs craquements, comme annoncé, son postérieur prend un galbe ravissant, sa tenue est horriblement moulante et montre clairement sa nouvelle silhouette en train de changer, il a du mal à respirer quand sa poitrine le démange. Son visage se déforme également et sa voix devient aigue. Maeva observes le spectacle sans réagir, le vendeur est devenue une jolie joggeuse d’une vingtaine d’années dont le décolleté splendide n’a rien à envier à celui de Maeva, son visage et le son de sa voix est l’une des dernières choses qui finit de se transformer. Essoufflée, paniquée, la jolie joggeuse s’examine, ses formes sont superbes mais il pense encore comme avant.
-S’il vous plaît, je ne dirais rien. Arrêtez-ça, je vous en supplie.
Le son de sa voix la surprend mais elle la trouve fort provocante comme son corps. Une sorte de bouffée de chaleur l’envahit tandis que Maeva la fixe.
-Très sexy, Cynthia, ce que tu ressens est le manque…tu n’as pas fait l’amour avec un homme depuis 3 mois.
La panique disparaît du regard bleu de Cynthia pour laisser place à la tentation. Ses lèvres pulpeuses et gourmandes sourient et elle se relève.
-Je suivrais tes conseils, merci encore Maeva.
-De rien, ma chérie.
Elle reprend son jogging sous le regard des passants et le sifflet admiratif de certains hommes, en les entendant siffler, elle descend encore plus la fermeture éclair du haut de son jogging pour qu’il puisse apercevoir encore plus de sa superbe poitrine et ralentit…pour les attendre. Jensen croise la joggeuse mais il est invisible pour elle, occupés par ces deux hommes, déjà attirés par ses charmes. Joey arrive non loin du lycée, il aperçoit quelqu’un descendre du bus, Samantha !
-Sam ?
L’instant d’après, Samantha s’estompe telle une illusion. Joey ne préfères rien dire et rejoint son ami. Etrangement, Joey allait…faire la bise à son pote !
-Ca va depuis hier soir ?
-Ouais, encore un peu bizarre, je sais pas, je vois le monde et surtout les filles différemment.
-Ouais, t’as vu Jensen ?
-Non, pas encore.
Stéphanie se recoiffe après avoir quitté Jensen, il regardes ses mains avec fierté, Stéphanie se déhanche.
-Je vais te laisser, mon chéri, à plus tard, ok. Ciao.
Elle l’embrasse avant de partir. Stéphanie est une petite bimbo blonde un peu plus jeune que Jensen. Jensen a un regard de sadique et il rattrapes Stéphanie et lui pose ses mains sur le crâne, elle regarde Jensen puis ses vêtements avec horreur.
-Mais enfin qu’est-ce que, qui, je suis une…
-Je te laisses, Stéphanie, au fait.
Maeva a pris le relais, Stéphanie l’observes avec admiration.
-Mais enfin….
-Ma jolie, avec des lèvres comme les tiennes, tu as un véritable talent…pour ce genre de choses. Mais disons que Stan…verra absolument tout et ne pourras rien faire.
Stéphanie s’empare du stick de rouge à lèvres et ajuste son maquillage pour rendre ses lèvres encore plus pulpeuses. Maeva regardes Stéphanie droit dans les yeux, la panique disparaît du regard de Stéphanie. Jensen laisses Stéphanie partir de son côté.  Il arrives en cours de la manière le plus décontractée possible, Joey sent quelque de différent et quand il entre, il est le seul à le voir…en tant que Maeva. Sam arrives en retard et une impulsion étrange lui vient en tête, le surveillant voit arriver la superbe Samantha s’approcher de lui.
-Bonjour, s’il vous plaît, j’ai raté mon bus, je suis désolée.
-Vous êtes en retard. Allez voir la conseillère d’éducation…
Samantha le fixes dans les yeux d’un air compatissant et un adorable sourire.    
- Soyez sympas, pour cette fois.
Samantha voit clairement qu’il la reluque et apprécies ça, elle voudrait aller un peu plus loin mais elle doit savoir se montrer prudente. Le surveillant hésites un peu, il est à deux doigts de l’embrasser.
-Allez-y, mais essayez d’être à l’heure, une prochaine fois.
 -Merci.
Samantha se surprend, en plus de lui sourire, de lui déposer un baiser sur la joue. Après être arrivé à l’angle du couloir, il redevient Sam et sourit de son petit numéro. En montant les marches, il se rend alors compte de ce qu’il vient de faire mais aussi des deux-trois petites choses étranges qui se sont produites depuis hier. Il repenses alors à Jensen…Ou plutôt Maeva.
-Bon sang…Jensen…
Il se rend aux toilettes pour s’examiner et voit son reflet différemment quand il voit deux garçons en train de fumer dans les toilettes, son instinct réagit bizarrement, comme les voyous dans le métro. Jensen ressent quelque chose tandis qu’il est en cours, il a un léger sourire. Sam se sent vraiment étrange et à peine a-t-il le temps de réagir qu’il voit des mèches de cheveux se tortiller et sa poitrine changer.
-(sifflement) Mais qui avons-nous avons là ?
-Salut. Je vous ai entendus discuter…et je voulais…faire votre…
-Tout va bien ma jolie ?
Samantha résistes contre l’influence de Maeva sur elle, elle juste ses vêtements pour les rendre plus féminins, son maquillage, elle ressent chaque parcelle de son corps de femme. Les deux garçons regardent la jolie demoiselle.
-On peut t’aider, chérie ?
Samantha luttes contre Maeva, elle la voit distinctement devant elle et s’empare alors de son esprit.
-Oui. Vous pourriez faire quelque chose pour moi, j’aimerais…m’amuser avec vous.
Samantha se sent sexy mais elle ne veut pas séduire ces deux hommes, non, elle veut vraiment s’amuser avec eux. Son regard s’illumine en fixant l’un des deux garçons.
-C’est quoi ton nom ?
-Moi ? Julien et mon pote c’est Rémy. Et toi, ma belle ?
-Samantha mais tu peux m’appeler Sam si t’as envie.
-Oh, ça tombes bien, j’ai très envie. Sam, de toi.
Samantha lui sourit puis Rémy se sent bizarre, une sorte d’onde brouille son esprit, Julien regardes son ami se prendre la tête entre les mains, Samantha exerce alors son pouvoir sur Julien tandis que Rémy s’écroule à genoux.
-Si tu as envie de moi, regardes-toi avant, dans la glace. Et toi, je veux que tu sentes ce que ça fait de devenir…bonne.
-Je suis…bonne…
-Oui, c’est vulgaire comme mot mais toi, tu es réellement…bonne. Et toi, Julien, tu es d’accord ?
-Non…Je le suis…aussi…Mais pas que bonne…On est carrément les plus…
-Oui….
-Bandantes.
-Exactement.
Les yeux de Julien ont changé d’éclat, ils deviennent couleur ambre, Rémy, lui voit ses cheveux changer, ils s’assombrissent. Sa peau devient laiteuse. Julien, voit son teint devenir plus doux et bronzée, ses lèvres plus pulpeuses, ses cheveux poussent rapidement et lui touche la moitié du dos. Samantha s’amuse en les voyant encore androgynes, Rémy devient différent, ses jambes changent et toute pilosité disparait de son corps. Julien sent sa voix muer.
-Voyons, vous vous dites bonnes, bandantes ? Où sont vos formes, vos courbes qui feront fantasmer les hommes ? Ah oui, c’est vrai, regardez-moi toutes les deux.
Comme deux robots, Julien et Rémy regardent Samantha droit dans les yeux, Maeva est derrière elle dirigeant sa main.
« Fais-les languir… »
Le visage de Julien devient androgyne, Rémy sent ses ongles pousser, son regard change également en s’assombrissant comme ses cheveux. Leurs voix muent mais pas leurs corps.  Julien est désemparé. Rémy se redresse et à l’esprit confus.
-Non…Qu’est-ce que tu nous a fait ?
-Vous êtes bandantes, non ? Pour deux trans.
Rémy ne supportes pas le son de sa voix, ni ses cheveux coupés au carré, ni sa peau laiteuse.
-Je vous ai prise votre masculinité, si vous avez envie de moi, regardez-vous dans le miroir, maintenant, tout le monde aura envie de vous, non ?
-Non.
-Pourquoi ? Vous avez l’air déçu ?
-On est des…
-Des travs, des trans.
-Oh…et vous êtes quoi, alors ?
« Excellent, Sam… »
Rémy ne supportes pas son reflet.
-Des hommes. Désolée, chérie.
Samantha sembles réagir à ce qu’elle vient de faire.
-Rends-nous notre apparence !!!!
Sam redevient lui-même devant Julien et Rémy qui l’observent avec fureur.
-Toi aussi, tu es…T’étais pas une vraie fille !
Les paroles de Julien laisse l’occasion à Maeva de prendre le relais, Rémy hurle à en gémir, Julien se prend la tête. Maeva dirige ses mains vers eux, Sam la voit faire sans réagir.
-Arrêtes, Jensen !!!!
Maeva se tournes vers lui et Sam se transformes en douleur.
-Tu vas regretter de m’avoir appeler comme ça. Quand tu rouvriras les yeux, tu auras atteint le point de non-retour.
-Noooonnnn….
Les vêtements se transforment et elle porte une robe moulante et très courte, elle est coiffée et maquillée de manière sexy, Samantha regardes Rémy et Julien se tordre de douleur…et prends du plaisir. Elle attrape le bas du pantalon de Rémy et dévoiles alors le pénis du garçon et l’attrapes dans ses mains.
-Tu vas adorer ce que je vais te faire…
Sam attrapes le pénis de Rémy et lui fait une fellation, en y prenant du plaisir, Julien se tord de douleur quand une Samantha chaude comme la braise le chevauche et s’emballe sur sa queue en l’excitant à fond, pendant ce temps là, Rémy voit ses mamelons devenir des petits seins et les masse avec plaisir. Samantha prend du plaisir et elle plaque alors ses mains sur Julien tandis qu’elle atteint encore une fois l’orgasme avec lui, elle se retire en laissant Julien découvrir son pénis disparaître en une fente humide et terriblement sensible. Sa poitrine pousse très rapidement tandis qu’elle se doigte de manière instinctive, son visage finit de se transformer en celui d’une ravissante brunette. Une superbe et ravissante petite brune, finit de remettre son soutien-gorge quand une Samantha gourmande, s’approches d’elle et lui embrasse la poitrine. Julien atteint alors son premier orgasme féminin quand sa vue se trouble, une déesse apparaît sur elle, ne portant que de la lingerie, elle lui titille les mamelons qui durcissent, elle gémit de plaisir sans savoir ce qu’elle fait ni qui elle est. Maeva l’embrasse à pleine bouche et la caresse à l’entrejambes.
« Là, désormais, vous êtes réellement bandante. »
Samantha est allongée sur sa partenaire et lui fait un cunilingus. Maeva l’observes prendre et donner du plaisir en même temps. Mais surtout elle observes Samantha, Rémy devenue femme, Julien femme se contorsionner dans le vide, victime de cette illusion terriblement érotique. Les trois jeunes femmes atteignent l’orgasme chacune à quelques minutes d’intervalle. Irène et Julie ajustent leurs maquillages, coiffure, vêtements et attendent Samantha.
-Dépèches-toi, on va être en retard.
Samantha se regardes dans le miroir quand soudain son esprit chancelle et redevient celui de Sam, Maeva est derrière elle.
-Qu’est-ce que tu m’as fait faire ?
-Tu es devenue femme, Samantha, ton esprit lutte mais ce n’est qu’une question d’heure. Les autres te verront encore en Sam, et tu seras frustrée.
-Non, je suis Sam, je suis encore Sam, Maeva, qu’est-ce que tu as fait à Jensen ?
En guise de réponse, Maeva s’approches et dévoiles la poitrine de Samantha sous son chemisier.
-Regardes-toi, Tu n’es plus Sam, regardes-toi Samantha, tu es une femme, maintenant.
-Non, et j’ai tes pouvoirs, moi aussi, je vais résister. Je vais m’opposer à toi !
-Oh, vraiment ? Et pour Joey, que penses-tu faire ?
-Il…sera d’accord avec moi.
Joey a un mal de crâne et demandes à sortir pour se rendre à l’infirmerie, plus que le mal de ventre, ce sont ces vêtements serrés qui le gène, il marche en claudiquant quand le poids de sa poitrine lui fait prendre conscience de ce qui arrives.
-Hello, Jenna, rejoins-nous dans les toilettes avec Samantha.
Comme téléguidé, Jenna réapparaît alors et se dirige vers les toilettes. Elle y trouves Samantha, plus sexy et provocante que la veille et s’approches d’elle pour l’embrasser.
-Non, Joey, résistes, Maeva…Hum…Jensen, il nous manipules, ce n’est pas…
Samantha perd pied tandis que Jenna l’embrasses puis Joey se ressaisit.
-Sam ? Bon sang, mais que’est-ce qui nous arrives ?
Toujours ne tant que Samantha, il fixe Joey avec l’intention de lui faire une gâterie et caresse son entrejambes pour l’exciter.
-Sam, merde, reprends-toi ! Ok, t’es bandante mais ce n’est pas toi.
-Oh que si Joey chéri, tout comme Jenna est également ma copine.
-Non, nous devons résister…toutes les deux….
Joey se laisses alors faire par Samantha, Maeva les observes avec plaisir avant de s’estomper. Jenna revient et prend alors du plaisir à son tour quand elles ressentent alors la présence de Maeva dans leur tête. 
« Oui, atteignez le point de non-retour, Joey et Sam n’ont jamais existés, vous êtes ,n on nous sommes toutes trop canons, sexy, provocantes pour nous contenter d’une vie pareille. Vous êtes désormais des femmes à part entière. »
Jenna est alors frustré que sa chérie stoppe aussitôt toute activité et se retournes vers Maeva. Joey reprend alors peu à peu conscience puis le contrôle de son corps. Sam fixes le vide mais il ressent la présence de Maeva lui aussi. Puis la voit à son tour.
-Que pensez-vous faire contre moi ? Me brisez ? Vous êtes ridicule, les filles.
-Non, te rappelez qui tu es.
Au fond de la cage, Maeva souffre, Roberto la voit suer et lutter. Sam et Joey lutte contre son pouvoir quand elle tend ses mains vers eux, Joey sent les effets du déclenchement recommencer mais les stoppe, se retournant contre elle, Maeva redevient progressivement Jensen. Dans sa cage, Maeva hurle de douleur, Roberto libère alors Maeva de la cage et décide de lui filer un coup de main.
-L’occasion est trop belle pour la laisser filer.
Il utilise alors son pouvoir sur Maeva. Jensen reprend peu à peu son souffle.
-Elle…Chloé avait raison, elle avait pris le contrôle de mon corps et de mon esprit.
-On l’a vu, il faut retourner la voir pour qu’elle arrête ça.
-Qui nous dit que ca va empirer les choses ?
Les mains de Jensen deviennent alors brûlantes, il crie de douleur tandis que sa peau semble comme chauffer à vif, Joey regarde sa peau devenir lumineux. La lumière a un effet hypnotique, Sam veut aider son ami qui ne peut plus bouger. Quand soudain, il voit des ongles de femme sur la main de son ami mais ce ne sont pas ceux de Maeva mais ceux de Samantha.
-Quoi ? Qu’est-ce qui se passes ?
-Chut, Sam, regardes Joey.
Joey est hypnotisé par Jenna qui est également apparu, Sam recules quand Maeva apparaît à son tour et plonge sa main sur le corps de Jensen.
-Jensen n’existes plus à présent. Il est désormais et totalement Maeva.
Jensen se retransformes progressivement quand Samantha hypnotise Sam de son regard.
-Tu vas devenir l’égal de Maeva, partagez son pouvoir avec Jenna, et toi, tu seras moi, Samantha.
-Non !
Sam se retransformes douloureusement, Samantha le forces à se changer quand Maeva apparaît et s’approches d’elle, Jenna donne la main à Sam et le regardes, son visage, devenue androgyne. 
-Fais-moi confiance, Sam !
Elle tend sa main vers Maeva et Sam fais de même, il finit peu à peu de se changer en  Samantha de force quand Maeva est repoussée, un arc d’énergie en Y se forme entre les trois superbes jeunes femmes, le regard de Maeva devient lumineux et une marque se dessine à la base de sa nuque comme tracé au fer. Sam résistes à son pouvoir ainsi que Joey/Jenna, Maeva entend alors des voix parcourir son esprit puis une silhouette se dessine, une statue de femme a trois visages, Roberto a vu Maeva disparaître quand une silhouette de lumière apparaît hors de la cage à la place de Maeva, Chloé se sent alors comme écrasé par cette lueur ou plutôt, une réaction instinctive la force à se prosterner devant elle. La silhouette s’adresse aux deux membres de Changeling.
« Vous avez fait du très bon travail mais toi, il me faut ta garantie de fidélité, même en tant qu’homme… »
-Je suis…celui qui a crée pour ainsi dire Maeva.
-Tu lui as juste fourni une partie de tes pouvoirs pour la déstabiliser, Majesté, je suis celle qui a crée Maeva.
« Tu es digne de nous rejoindre, Chloé, quant à toi, pour avoir fourni une partie des pouvoirs à Maeva, je te transmets à nouveau une partie des siens en retour. »
Roberto est alors comme frappé par une charge qui le transforme progressivement, il devient alors femme avec une facilité et une rapidité déconcertante. Chloé regardes la superbe rousse s’agenouiller devant la silhouette de lumière.
-Merci, Majesté, je serais digne de mon pouvoir.
« En contrepartie, Rhona, je veux que toi et Chloé sauviez Maeva, j’ai besoin d’elle. »
Maeva est repoussée par cette énergie de ses deux amies quand soudain, deux autres jeunes femmes apparaissent dans son esprit, elle reconnait Chloé. Le Y se déstabilise et est repoussée  vers Samantha et Jenna qui sont alors touchés de plein fouet. Maeva est elle aussi repoussé puis disparaît dans la lumière de la concentration d’énergie. Jenna se relève la première, sa tête est douloureuse, Samantha est encore inconsciente, elle ressent alors sa présence dans sa tête ainsi que des millions d’autres signaux. Samantha ouvre les yeux, elle ressent alors des picotements dans ses mains, puis elle voit quelque chose dans la nuque de Jenna, une marque est apparue.
-Tu as  la même chose dans la nuque, Sam, on est devenue des marquées. 
-Qu’est-ce qui c’est passé ?
-Maeva a essayé de nous faire la même chose qu’elle a fait à Jensen…Elle a en partie réussie.
-La partie la plus réussie, en effet. Sur ce point, Maeva avait raison, on est quand  même beaucoup mieux ainsi, non ?
-Sam, tu me fais peur, là.
-Ne t’inquiètes pas, ca va. Où est-elle passée ?
-Elle a disparue.
Quelques heures plus tard…Peu de temps après l’affaire Gabrielle Smith.
FORT EMMERICH
L’officier Dugan relisait le rapport relaté par ces deux jeunes femmes face à lui.
-Donc mesdemoiselles, si je comprends bien, vous êtes des marqués et une autre de vos amie en est une également mais a disparu dans…une lumière aveuglante ?
-C’est ça, On ne se moque pas de vous.
-On est peut-être sexy mais pas stupides, et si on vous faisait une démonstration pour que vous puissiez nous croire ?
-Non, ca va aller, je tiens à garder mon apparence et…hum, vous trouvez toujours aussi séduisantes.
Samantha et Jenna se mirent à rire en se regardant toutes les deux.
-Merci beaucoup, officier Dugan.
Au même moment dans les locaux de Changeling, la maison mère, un passage crée par pouvoir psychique ouvrit un sas faisant entrer trois personnes dans une sorte de laboratoire, Maestro accueillit Chloé et Rhona, Circé arriva avec une autre personne.
-Encore bravo pour cette excellente recrue, je vous félicite.
-Sa Majesté nous a aidés.
-Anya, je te présentes Maeva.
Une superbe jeune femme apparait juste après Circé, il s’agit d’Anya Schierko. Maeva apparut et lui serra la main.
-Enchanté de faire votre connaissance, j’ai hâte de travailler avec vous.
FIN