samedi 3 décembre 2011

La Marque de Xenocross, Chapitre 3

Voici une histoire en plusieurs parties réalisé par Xenocross, nous vous proposons de vous la faire partager, dites nous vos idées et suggestions, si vous avez des idées de suites ou de captions qui vous inspirent , envoyez les, en attendant bonne lecture...


Chapitre 3

FORT ANDREWS

Mac Arthur découvre les vidéos de sécurité et apprend ce qui est arrivé au capitaine Thorne et  à ses hommes, Il découvre le vraie visage d’Higgins et ainsi qu’une autre recrue et son pouvoir, elle peut modifier temporairement l’apparence des gens à son gré sous forme d’illusion, c’est donc une psychique.

-Général, j’ai des nouvelles de l’équipe parti capturer le cas Alpha, il s’est échappé et 6 hommes se sont fait avoir et sont partis avec lui.
-Entendu, on a un autre cas qui a été repéré, à Bogota, un Tactile ou plutôt une Tactile.
-Que pensez-vous de cet homme sur la vidéo ?
-D’après ce qu’on voit, il n’a pas de pouvoir à proprement parler, regardez, il touche juste  le canon de l’arme de Thorne et il semble s’être pris une décharge. Il crée les pouvoirs des marqués ou alors les réveille, essayez de trouver ou il se rendra la prochaine fois pour essayer de l’intercepter et faites de même pour le cas Alpha, il faut absolument que les deux ne se rencontrent pas.

Rob Clark apparaît alors sur l’écran transmettant un dossier concernant un cas Psychique qu’il a laissé filer.

-Et pourquoi l’avoir laissez filer, Clark ? Vous avez craqué sur lui ?
-Non, ce n’est pas que ça, lisez bien mon rapport, c’est lui-même qui a appelé pour avouer son identité et son pouvoir. Elle est inoffensive.
-Inoffensive  jusqu’à ce qu’Higgins vienne la recruter !
- C’est une gynomorphe. Ca ne touche pas les autres ou son pouvoir n’en est pas capable.
-Clark, s’il peut changer son apparence, il peut changer l’apparence d’autres gens et peut être contre leur volonté.
-Lisez mon rapport et rappelez moi après mais je sais que j’ai eu raison.

MacArthur tape du poing en enrageant et découvre alors le rapport de Clark.

Edimbourg, H-2 avant apparition de la Nébuleuse.

Université Saint Rosa, nom du cas : Aaron Hesham

Aaron est un étudiant en beaux arts à l’université d’Edimbourg, il est un nerd, c'est-à-dire un gars assez maigre, chétif, portant des lunettes, ayant les cheveux sales et portant des vêtements assez standards quand il ne porte pas son uniforme.  Il a pour amis plusieurs autres gars du club d’astronomie

-Houhou, Aaron, t’es dans la lune ?
-Non, excusez moi les gars, je réfléchissais à quelque chose.
-Quelque chose ou quelqu’un ?
-Les deux. Excusez-moi, reprenons sur la théorie de l’antimatière.
Après être sorti du club avec deux de ses camarades qui rentrent avec lui, Steve et Frank, il passe tous les trois devant les locaux de la sororité ATG et comme tout nerd qui se respecte, essaye de ne pas faire attention aux superbes jeunes femmes qui se changent ou font des essayages devant leurs copines les fenêtres ouvertes. Steve ne peut s’empêcher de regarder et reste immobile quand il aperçoit Tiffany Masterson en train de se préparer pour un entraînement de cheerleaders. Même Aaron ne peut rester insensible devant les jambes et la peau laiteuse de Tiffany et s’attarde sur son très joli postérieur.

-Tiffany, fais gaffe, y’a des binoclards qui te matent !
-Hein ? Espèce de pervers, dégagez ! Foutez-moi le camp ! 

Aaron est rouge comme une pivoine quand il s’enfuit avec Frank tandis que Steve s’est planqué pour entendre la fin de la conversation avec Amber Jenkins qui est rentré dans la chambre.

-Tous les mêmes, sérieux, t’imagines si Brian serait arrivé à ce moment là, il leur aurait cassé la gueule à tous les coups.
-Laisse tomber, si ça se trouve en dehors de nous mater, jamais ils verront une femme nue d’une autre façon. Et puis, si tu laisses la fenêtre ouverte, c’est que t’as envie qu’on te  mate, non ?
-C’est pas vrai ! Il fait chaud et j’ai voulu aérer.

Steve a rejoint ses deux copains et se marre tout seul. Aaron reste derrière et ne dit rien.

-Qu’est-ce que tu fais Aaron ?
-Regardez là haut.

Enfilant au plus vite quelque chose pour ne pas faire baver les mecs qui passent sous leurs fenêtres, les filles au balcon observent la Nébuleuse se former.

-Qu’est-ce que c’est que ce machin, une Nébuleuse, ici et maintenant ?

Aaron n’écoute pas ce que vient de dire Steven, il observe les mouvements de la Nébuleuse en étant comme hypnotisé et voit soudain une lueur se former à l’intérieur et le frapper.
Ces deux amis viennent l’aider quand il tombe soudainement dans les pommes, certains des passants à ce moment là voient qu’également il s’est évanoui et viennent voir de qui il s’agit, certaines des filles de la Fraternité observent la scène depuis les fenêtres et certaines descendent pour l’aider.  Une des filles, Laurie, arrive et vérifie le pouls d’Aaron, d’un sourire niais, ces amis la regardent faire un massage cardiaque quand Aaron reprend connaissance.

-Est-ce que ça va ? Qu’est-ce qui c’est passé ?

Aaron devient rouge brique et a du mal à parler. Steve rigole à son tour quand Brian débarque avec Tiffany pour aller casser la gueule aux trois copains. Laurie s’interpose

-Tu vois pas qu’il a fait un malaise à cause de ce truc dans le ciel ?
-Même s’il s’était mangé une météorite dans la gueule, ça aurait rien changé, je vais quand même lui refaire sa gueule, ca va peut être l’arranger comme ça.

Les personnes dans la foule observent sans intervenir et Tiffany l’empêche de taper Aaron.
-C’est pas lui que j’ai vu qui me matait, c’est l’autre, le blondinet.

Steve déglutit et entend alors une voix de très loin.

-Va t’en, Steve…
-Tu as repris connaissance, ca va ?

Aaron se relève et est toujours rouge, Frank le regarde en pouffant.

-Oui, je te remercie de m’avoir aider.
-C’est peut être rien mais va te faire examiner au cas où à la clinique.

Tiffany s’approche de lui et de Frank.

-Ecoutez bien, les monstres de foire, toi, c’est parce que y’a eu ce machin  qui t’a fait tomber dans les pommes que j’ai rien dit à Brian mais à partir de demain, vous me devrez une dette.
-Tiffany, arrête !
-Quoi ? Il me mate sous la fenêtre et ça devrait être normal ?
-Dégage, va rejoindre ton gars.

Tiffany, furieuse, envoie un texto à Brian pour qui la rejoigne au gymnase.

-Ecoutez, les garçons, cherchez pas, c’est une allumeuse, vous auriez être deux beaux athlètes transpirant de sueur, elle aurait rien dit que vous la matiez mais vous en auriez peut être plus.

Frank et Aaron sont rouge.

-Je vais vous laisser, on m’attend, faites attention à vous.
-A…attends, c’est quoi ton prénom ?
-Laurie et toi ?
-A….Aaron.
-OK, va te faire examiner et peut être à un de ces quatre sur le campus ? Ciao.

Frank regarde Laurie s’éloigner et Aaron ne dit rien, il est toujours vaseux.

-Franchement mon pote, t’as trop de la chance.

Steve n’est pas revenu depuis hier soir et Frank accompagne Aaron à la clinique pour qu’il se fasse examiner. Sur place, il ya Brooke Sinclair, connue pour avoir une réputation assez sulfureuse au sein de sa fraternité. Visiblement, elle s’est foulé le poignet lors de l’entraînement hier soir et reçoit un appel de Tiffany. Voyant qu’on écoute sa conversation, elle s’isole. Frank entend le médecin arriver.

-Bonjour, jeune homme, alors, c’est quoi votre excuse pour être ici ? Exam de Maths ou compet de gym ?
-Non, monsieur, j’ai été comme frappé par une lueur.
-Hmmm, c’était quoi cette lueur ?
-Ca venait de la Nébuleuse qui est apparu depuis hier. Je suis tombé dans les pommes.
-Ok, je vais vous examiner, enlevez votre uniforme, le haut seulement.
Brooke raccroche et semble alors désemparé et tombe nez à nez avec le  médecin et sur Aaron qui est en chemise à moitié ouvert.

-Docteur, est-ce que je peux y aller ? Il c’est passé quelque chose d’assez grave et  je dois à tout prix y aller.
-Un problème avec un ami ou une amie ?
-Si on veut, je peux y aller, docteur ?

A ce moment là, Aaron est comme invisible face à la comédie de Brooke, Frank soupire d’exaspération.

-Allez-y mon petit mais faites attention à votre poignet…Ah oui, vous, enlevez votre chemise, je reviens.
-Qu’est-ce qui c’est passé à ton avis ?
-J’en sais rien mais si Brooke Sinclair s’inquiète comme ça, c’est que les boutiques doivent être en rupture de stock de gloss.
-Je crois pas, elle semblait sincère quand elle a demandé au médecin de sortir.
-Tu vas gober les salades de Sinclair, toi ? Ca  m’étonne, apparemment, ton cerveau a dû être endommagé.

Le médecin revient avec son nécessaire et examine le corps d’Aaron.

-C’est bizarre, ça vous fait mal à la nuque ?
-Un peu, ça me lance, pourquoi ?
-On dirait…un symbole et c’est curieux, vous n’êtes pas le premier à avoir cette marque aujourd’hui. On dirait une marque fait au fer, deux symboles qui s’entrecroisent, le masculin et le féminin. Je vais vous faire passer un scanner, il faut que je vous donne l’adresse et je prendrais rendez-vous pour vous. Sinon, RAS, vous pouvez retourner en cours.
-Ok,  Merci Doc.

Mac Arthur arrête à nouveau la lecture du témoignage, le deuxième cas n’a pas été signalé jusqu’à aujourd’hui.

- Prof ? Cherchez parmi nos cas répertoriés, tous types, en Angleterre, précisément Edimbourg ou autre ville en Angleterre.
-Entendu, est-ce qu’il ya un problème ?
-Oui, Selon le témoignage fait dans le rapport de Clark, on aurait un deuxième cas de Marqué dans le même établissement.

Aaron croise les cheerleaders en train de discuter, la plupart sont paniqués ou en larmes, il recroise à nouveau Brooke mais aussi Tiffany. C’est d’ailleurs elle qui semble la plus paniqué.

-Qu’est-ce qui faut que je fasse, les filles, dites-le moi ? C’est pas tout les jours qui nous arrivent un truc pareil, je suis sûr que c’est en rapport avec le truc dans le ciel qui est apparu cette nuit.

Les filles sont sur la défensive quand elles voient passer Aaron et Frank, Tiffany se retourne et s’approche d’eux.

-Ah, les deux ringards, vous tombez bien, j’avais besoin de vous parlez, c’est quand la dernière fois que vous avez vu mon copain ?
-Euh…Hier soir, il coursait notre pote Steve et on l’a pas revu depuis, ton copain non plus.
-Votre pote aussi a disparu ? 
-Oui, pas de nouvelles de lui depuis hier soir, même pas un SMS ou un mail.
-Si vous avez des nouvelles de votre pote qui m’a maté, prévenez nous. Vous savez où nous trouver.
-Entendu.

Frank et Aaron retourne en cours, toujours pas de nouvelles de Steve jusqu’à la fin des cours.
Durant l’intercours, il croise Laurie au loin mais elle continue sans s’arrêter.

-Ca  à l’air d’aller mieux à ce que je vois.
-Oui, je pense que c’est juste ce truc qui m’a rendu malade, il faudrait en parler avec les autres au prochain rendez-vous avec le club…

-Au fait, bonne nouvelle,  j’ai reçu un texto de Steve, il veut que je le rejoigne chez lui. Enfin dans sa chambre.
-C’est bizarre, il faut qu’on demande à Laurie ce qui est arrivé au type de Tiffany.
-Pourquoi ça te préoccupe tant que ça ?
-Ca m’inquiète, comme mon état, je sais pas ce que je vais devenir.
-T’as peur de te changer en affreux monstre ? Ton corps est pas assez résistant et tu réagis face à ce phénomène, c’est tout.
-Non, c’est pas que ça, j’ai l’impression étrange d’être quelqu’un d’autre depuis que je suis malade.
-Tu deviens schizo ? Arrêtes tes conneries, mon vieux.

Il retourne en cours et Frank voit que Aaron est un peu nauséeux.

-Je vais aller à l’infirmerie, c’est bon.

Il se rend à l’infirmerie et voit qu’il n’y a qu’une étudiante en infirmière.

-Bonjour, est-ce que tout va bien ?

-J’ai envie de vomir et  j’ai la tête qui tourne.

-Ok allongez-vous.

Aaron se sent toujours un peu étrange, il s’allonge sur le lit et sent qu’il y a quelque chose qui cloche. Il regarde l’infirmière qui est pourtant très jolie  tandis qu’elle l’examine puis se calme et se rallonge.

-Vous avez l’air d’avoir eu un malaise. Ca vous arrive souvent de vous sentir ainsi ?
-Non, seulement depuis hier soir, j’ai un truc qui m’a brûlé quand la Nébuleuse est apparue.
-Le truc dans le ciel vous a rendu malade ?
-Oui, j’ai fait déjà un malaise cette nuit et ce matin, j’étais pas très bien.
-Entendu vous allez vous reposez un peu et je vais vous donner quelque chose.
-Ok, merci.

L’infirmière retourne dans le bureau du docteur, Aaron a compris quelque chose qui le tracasse : Il n’était qu’à quelque centimètres de la poitrine de l’infirmière et il n’a absolument pas réagi. Il essaye de repenser à l’infirmière mais rien y fait.
Aaron essaye d’appeler Frank après qu’il n’ait pas répondu à ses messages, il tombe sur le répondeur, ça commence à l’inquiéter.

-Est-ce que ca va mieux ? Je te conseille de rentrer directement et de te reposer, je préviendrais tes professeurs.

Un peu plus tard dans la soirée, il décide alors de passer voir Steve lui aussi quand il sent alors ces yeux qui se troublent.
Plusieurs personnes l’observent et ils croisent deux jolies filles en train de discuter avec des athlètes. C’est là que ça recommence, il a une absence de quelques minutes où cette fois les deux jolies filles sont comme invisibles pour lui.
Il revit encore une fois ce qu’il a vu avec l’infirmière et fait de même avec deux autres membres de la fraternité qui passe à ce moment là.

-Ha ! Mes yeux ! J’ai mal !

Il tombe par terre et se contorsionne puis soudain tout s’arrête.
Plusieurs personnes autour de lui l’observent et veut l’aider mais Aaron ne répond pas, toutes les femmes autour de lui l’aveuglent.
Il se met à courir jusqu’à son bâtiment quand une violente décharge le frappe à nouveau.
Il s’écroule par terre et se tordant quand son cœur se met à battre de plus en plus vite.
Aaron titube jusque dans les escaliers et il sent comme une sorte de picotement et de pincement, il se plie en deux.

-Ha !

Il arrive enfin devant sa chambre et fait quelques pas, il voit que son pantalon est trop grand mais ce n’est pas ça le plus étrange, il n’a plus de poils sur les jambes, il titube jusqu’à son lit.

Qu’est-ce qui…Qu’est-ce qui se passe ?

Il voit alors son visage caché par des mèches de cheveux qui lui tombent le long de la nuque et les épaules, des mèches cendrés et bouclés.

-Oh, merde ! Qu’est-ce que je vais faire ?

Mais il n’y a pas que ça, il commence à dégrafer sa chemise et il aperçoit qu’il a des mamelons qui ont poussé et lui donne alors une poitrine de jeune fille.

-Nom de Dieu ! Mais qu’est-ce qui m’arrive ?!
Il assiste progressivement à sa transformation et a l’impression que son corps n’est plus le sien mais Aaron lutte autant qu’il peut pour rester lui-même.
Il sent que son corps change mais soudain tout se calme et sans explication, il redevient lui-même.
Quand les effets sont passés, il va se voir dans la glace et découvre qu’il est en sueurs et tremble, sa peau est devenue grise et le pire, ses yeux ne voit plus qu’en nuance de gris.

-Je….Je dois en parler à quelqu’un.

Laurie reçoit un message d’Aaron lui demandant de venir le rejoindre. 

-Salut, qu’est-ce qui se passe, rien de grave ?
-C’est assez particulier et même assez dérangeant de te dire ça mais j’aurais besoin de l’avis d’une femme…et aussi de ton aide. 

Laurie découvre alors Aaron, il a l’air malade et son comportement semble vraiment étrange.
Aaron regarde le chemisier de Laurie et l’observe.

-Attends, t’es en train de faire quoi, là ?
-C’est pas ce que tu crois, je te demande juste de ne pas être trop surprise.
-Surprise par quoi ?
-….Il m’arrives quelque chose, je crois que la Nébuleuse m’a changé en quelque chose d’autre.
-Changé en quoi ?
-Je…Argh…Tu vas voir, je vais te le montrer…

Aaron regarde alors à nouveau Laurie et elle devient aveuglante mais cette fois, les choses sont différentes, il semble alors réagir au contact de Laurie et comme précédemment, les effets recommencent.

-Aaron ???… oh, nom de dieu…
-Tu comprends pourquoi, j’avais besoin de l’avis d’une femme ?
-Oh, nom de dieu…C’est comme…
-Comme quoi ?
-Merde, tu…Tu deviens une femme. Comme Brian.
-Quoi ?
-Oui, Je sais que ça parait dingue mais lui, il est déjà totalement femme, fringue et personnalité compris.
-Quel est le rapport avec ce qui m’arrive ?
-Aaron…regardes ce qui t’arrive, oh nom de dieu !

Aaron sent une traction venant de son torse, ses seins grossissent et ses mèches de cheveux continuent à s’éclaircir et à pousser, ils sont désormais blonds.

-Merde ! Je crois que je suis en train de changer, ca va plus loin que tout à l’heure….

Il n’ya pas que ça qui change, ses hanches et son bassin se redessinent, sa peau prend une couleur pèche et devient beaucoup plus douce au toucher.

-Laurie, s’il te plaît, dis-moi ce qui m’arrive !
Sa voix est devenue plus aigue quand il vient de parler, son visage s’arrondit et ses lèvres deviennent plus charnues. Il commence à haleter. Laurie assiste ébahie à la transformation d’Aaron en une superbe jeune femme.

-Oh…Mon…Dieu…
-Alors ? Qu’est-ce que tu peux dire ?
-Juste que t’as…T’es devenue…Excuse moi si c’est dur à dire mais t’es devenue une femme.  Je vais voir s’il y a pas des vêtements qui pourraient t’aller mais ca va être dur à expliquer…
-S’il te plaît, trouves-en au plus vite.

Aaron sent alors une décharge le parcourir et Laurie le voit sans y croire : ses vêtements s’adaptent à son corps. 

-Je crois que c’est plus la peine.
-Oui, je vois ça.

Contrairement à avant sa transformation, Aaron n’est plus du tout effrayé, il avance jusqu’au miroir et y découvre une véritable beauté : grande, mince, blonde, aux formes parfaites, un visage d’ange et son look vestimentaire fait d’elle une vraie tombeuse.

-Tu es…à tomber.
-Oui, je vois ça, merci.
-Je sais pas quoi te dire mais t’as toutes tes chances pour être pourchassé par tous les gars du campus désormais.
-Je sais et ça m’inquiète un peu, putin, Laurie, qu’est-ce qui m’arrive ?
-La solution la plus simple, c’est que cette Nébuleuse t’a changé en femme.
-Je le sais bien mais comment et pourquoi ? Ok, c’est vrai que désormais je risque de plus trop passer inaperçu mais dans quel but ?
-Je sais pas, moi ! Tu pourrais devenir une OMG toi aussi avec le physique que t’as.
-J’y pensais, c’est vrai, que wouah, quand même… 
- Une question, tu es toujours conscient d’être Aaron ou même ton cerveau est devenu celui d’une femme ?
-Non, ca va, je réagis toujours mais faudra que tu m’appelles Ashley, ça sera moins étrange pour toi comme pour moi.
-Ok, Ashley, tu veux savoir pour Brian ?
-Oui, c’est vrai, tu m’as dit qu’il m’arrive la même chose qu’à Brian, qu’est-ce qui lui est arrivé ? 
-Je sais que va paraître dingue mais après ce que je viens de voir. Une fille aussi bien foutue que toi est arrivé en titubant devant les portes de OMG, en larmes, elle demandait à voir Tiffany d’urgence et disait qu’elle était Brian.
-Hein ?
-Je t’avais dit que c’est une histoire de dingue, Tiffany et les autres ont voulu étouffer le truc mais la nana insistait en disant qu’elle était Brian.  Pourquoi tu voulais savoir au fait ?
Parce que j’ai bien peur qu’il soit arrivé la même chose à Steve….Merde !
-Quoi ?
-Frank a reçu un message de Steve lui disant juste « rejoins-moi » C’est pas du tout le genre de Steve ce genre de message. Il faut aller l’aider !
-Et c’est tout ? Tu te poses même pas la question de savoir comment tu vas devoir expliquer aux profs que t’es soudainement devenue une bombe sexuelle ?
-Tant que je peux encore penser en tant qu’Aaron, je voudrais sauver mes amis et savoir qui est celui qui a fait ça.
-Heu, juste, un truc, Ashley, ça serait pas plus simple que tu redeviennes Aaron pour éviter de trop attirer l’attention sur toi ?
-Pas tout de suite, je crois bien qu’en tant qu’Ashley, ma nouvelle apparence pourrait m’être très utile.
-Ouais, en gros, t’as l’intention de devenir une des filles de la fraternité de façon permanente  et d’en profiter pour enfin pouvoir t’éclater?
-….Je veux déjà savoir ce qui est arrivé à mes amis…Laurie, je crois bien que t’avais raison, je crois que ma part féminine prend rapidement le dessus.
-Ok, dés qu’on est sorti d’ici, tu redeviens Aaron, ok ? Sinon, tu risques d’oublier même l’existence de tes deux amis et plus t’intéresser à la nouvelle collection Prada.

Laurie et Ashley sortent toutes les deux du bâtiment, Ashley découvre alors son corps tandis qu’elle marche ainsi que le nouveau regard sur elle des étudiants qui la dévorent du regard et se découvre alors un don pour réussir à faire craquer les garçons en souriant. Pendant un bref instant, il sent sa féminité prendre le dessus sans pouvoir réagir.

-Aaron, reprends toi ! Où est-ce qu’on va maintenant ?
-Désolé, c’est tellement géniale comme sensation…Hummm.
-Aaron, réagis, bon sang ! T’as déjà bientôt plus de poitrine que de neurones.
-Merci, Laurie, excuses-moi. On va passer voir Steve nous aussi, peut être qu’il nous avouera ce qui lui est arrivé, Frank sera avec lui en plus.

Laurie entraîne Ashley hors du chemin derrière un buisson.

-Peu importe comment mais redeviens Aaron. 
-Pourquoi tu veux que je redevienne Aaron ?
-Déjà parce que j’ai l’impression qu’Ashley semble prendre le pas sur toi de plus en plus rapidement et aussi que si tu veux parler à tes amis, ça sera plus facile de s’adresser à toi qu’à une superbe femme.
- C’est vrai, t’as raison mais faudra juste que tu me dises à quoi ca va me servir de pouvoir 
me changer en jolie fille ?
-Si tu veux encore pouvoir savoir ce qui est arrivé à tes amis, déjà, redeviens, Aaron.

Laurie suivi par Aaron entend passer une ambulance, il croise des étudiants qui étaient apparemment sur place.

-Excuse-moi, qu’est-ce qui c’est passé ?
-Quelqu’un a fait un malaise sur le campus prêt du pavillon d’Astronomie.
-Entendu, merci.
-Comment tu te sens ?
-Sale et honteux, je vois moins bien qu’avant et j’ai l’impression d’avoir lèché une pile.
-Ok, t’as entendu, tu peux me dire ce qu’on fait, maintenant ? Ashley ne pense pas revenir tout de suite ?
-Je crois bien que je commence à préférer être Ashley qu’Aaron.
-Putin, ressaisis-toi ! Ton pouvoir, c’est une drogue, oui ! Regardes-toi, t’es déjà en manque et tes deux amis, tu t’en fous ?
- Désolé, on file au Club d’astronomie pour voir si Steve et Frank y sont, sinon on va dans la chambre de Steve et on va voir ce qui lui est arrivé.
-Entendu, ca marche. 

Laurie suit Aaron quand ils arrivent à l’étage, bien évidemment, les garçons restent sans voix en voyant une fille dans leur bâtiment mais une surprise les attend au troisième étage.

-Elles sont graves bonnes ! Et en plus, ça les dérange pas plus que ça de se foutre à poil !
-Ouais, grave, ramènes ton caméscope !
-Hum, excusez-moi, qu’est-ce qui se passe ?

Les deux garçons regardent Laurie suivi d’Aaron.

-Salut les gars, qu’est-ce qui se passe ?
-C’est qui ta copine ?
-Je vous présente Laurie, elle est en médecine, Steve et Frank sont là ?
-Non, pas vu depuis hier, en revanche, va voir les deux pépées qui sont ici depuis cet aprem.
-Les deux pépées ?
-Aaron, j’espère avoir tort mais je crois que tu risques de pas aimer ce que tu vas voir.

Deux superbes femmes étrangères se baladent en sous-vêtements dans le couloir, se frottant et allumant les garçons qui leur tournent autour, l’une est une suédoise qui s’est volontairement renversé de l’alcool sur ces vêtements, l’autre est une très belle tchèque aux cheveux noisettes et aux yeux verts agate, Laurie est un petit peu déstabilisé par ces deux créatures qui s’exhibent ainsi.  

-Laurie, les chambres où sont ces deux nanas, c’est celle de…
-Oui, c’est bien ce que je craignais, je crois que ces deux bombes, ce sont tes amis.

Svetlana( la blonde) aperçoit Aaron et lui fait signe d’approcher près d’elle, Fran (la brune) s’approche de Svetlana et se colle dos à elle.  Soudain, Aaron sent à nouveau les symptômes de la transformation et voit les deux beautés ainsi que Laurie de manière trouble.

-Laurie…Y’a…Je crois bien que Ashley veut participer à la fête et se joindre à ces deux copines.
-Et merde !
-Viens t’amuser, mon chéri…

La voix de Fran est mélodieuse et semble ensorceler Aaron mais il ne la voit pas, il ne voit qu’une silhouette aveuglante.

-Aaron, essaye de lutter, je vais interroger les personnes qu’il y a ici.
-Tu veux nous interroger, ma jolie, viens dans ma chambre, on sera bien.
-Non, merci, je suis venue avec mon copain qui doit être dans le coin.
-Allez ! Je sais des trucs à propos de ce qui c’est passé ici.

Laurie reste méfiante quand elle décide sans raison de suivre le garçon, Aaron est forcé par Svetlana à lui passer les mains sur le corps tandis que Fran l’enlace et est sur le point de l’embrasser.

-Rejoins-nous, allez, lâche-toi…Ashley.
-Tu…Vous m’avez appelé comment ?
-Je sais que tu as envie de t’amuser, toi aussi, regardes, tu es en train déjà en train de montrer celle que tu es vraiment.
 
Aaron sent en effet, le bas de son corps est en train de changer de forme et Fran a la main sur ces mamelons.

-Non !

Il voit que Laurie s’est éloignée avec un garçon. Fran l’embrasse et Svetlana se colle contre elle, Aaron sent alors ces cheveux lui tomber sur les épaules, les deux beautés semblent comme le contrôler, Ashley apparaît rapidement.

-Les garçons ! Une de nos amies s’est jointe à nous, je vous présente Ashley !

Ashley apparaît, Fran enserrée contre elle lui enlève son top, dévoilant un bustier et
surtout sa magnifique poitrine.

-N’est-elle pas magnifique ?
-Comment avez-vous fait ça ?
-Laisses-toi aller, ma jolie, joins toi à nous, ces garçons n’attendent qu’une chose, toi !

Ashley sent alors sa personnalité se réveiller, quelqu’un dans sa tête semble la contrôler.

-Je…Qui…veut…Jouer avec nous, les garçons ?
-Ouais, moi !

Ashley s’approche du garçon tout en faisant tomber son pantalon et commence à l’enlacer, elle approche de son entrejambes, le garçon semble aux anges mais elle se retire et se blottit dans les bras d’un autre.

-Ash, et si on leur faisait un super beau cadeau ? Ecoutez, un seul parmi vous aura le droit de venir avec nous trois dans la chambre et on lui fera tout ce qu’il veut !
-Quel bonne idée ! Alors qui sera le chanceux ?

Ashley se sent soudain pris d’un malaise, elle sent alors cette présence qui contrôle ces pensées et son corps la guider vers un des garçons mais elle résiste.

-Laisses-toi faire Ashley, tu es toi aussi à moi, désormais, comme tes deux magnifiques copines !

Elle a compris, ce n’était pas la voix des filles qui lui parlait tout à l’heure mais celle de celui qui leur a fait ça.
Il sent alors la présence de Laurie qui s’est fait piéger et court vers la chambre, abandonnant, frustrés, les garçons et les deux beautés.
Elle essaye de redevenir comme avant mais seul son esprit redevient celui d’Aaron, son corps refuse de lui obéir. Elle se rhabille et file vers la chambre 253, à quelques mètres seulement du lieu d’apparition des deux créatures de rêves.
Quand elle ouvre la porte, il y découvre un spectacle obscène, Laurie en petite tenue est à quatre pattes sur le lit, ses cheveux sont défaits mais apparemment, son apparence a un peu changé, sa poitrine a doublé de volume et ses lèvres sont désormais plus pulpeuses, son corps est celui d’une bimbo désormais.

-Ha, Ash, je t’attendais, joins-toi à moi !
-Laurie…Qu’est-ce qu’il t’a fait ?
-Moi ? Je suis bonne, non ? Je n’ai envie qu’une chose : c’est de me faire baiser et  je veux que tu te  joignes à moi !

Ashley regarde autour d’elle quand soudain l’emprise de ce type se resserre à nouveau sur elle, son esprit est envahi d’images et de pensées lubriques, son corps semble avoir chaud, très chaud.

-Je ne m’attendais à ce que tu sois bonne, Ashley, il n’y a rien à changer chez toi, tu es parfaite.

Luke apparaît, il oblige également Ashley à se mettre à quatre pattes en se déshabillant, celle-ci est en chaleur, elle ne peut plus lutter face à ce type.

-Non seulement, tu es magnifique mais je vais faire de toi une vraie bombe, tu seras le coup number one dans tout le campus et Laurie chérie sera ta partenaire de  jeu pour l’instant.
-Non…Je te veux, toi…Chérie, s’il te plaît…
-Mon dieu, comment résister à de tels demandes, ne t’inquiètes pas ma chérie, une fois que tu m’auras bien chauffé avec Laurie, je jouerais avec vous deux.

Ashley est désormais un jouet sexuel dans les mains de ce type mais Aaron lutte pour reprendre le contrôle, Luke la regarde s’approcher de Laurie et commencer à se caresser entre elles mais Aaron reprend le dessus et s’oppose à Luke.

-Alors, c’est toi le responsable, pourquoi tout ça?   
-Zut, j’ai été trop gentil avec toi, beauté, pourquoi ? Il n’y a aucune raison, disons que j’ai pu tester mes pouvoirs très rapidement et ainsi me rendre compte de ce qu’il pouvait m’apporter.

Steve court au plus vite et bouscule Luke, Brian court derrière lui et le renverse.

-Tu pourrais t’excuser !?

Brian est stoppé net dans sa course, Steve s’est retourné pour voir ce qui c’est passé.
Luke ne comprend pas ce qui arrive, Brian ne bouge plus, il tremble et ne parle plus.

-Quoi ? Je te fais peur ? Tu m’as bousculé, espèce de connard !

Il touche Brian et une lueur frappe son corps qui le plie en deux. Steve se fait repérer et Luke arrive à le stopper.

-Toi aussi, viens là.

Steve s’approche de Luke et de Brian, Luke comprend ce qui vient de lui arriver, la marque dans sa nuque brille alors et  une idée lui traverse l’esprit.

-Vous deux, vous allez me suivre, j’ai envie de m’amuser avec vous.

Forcé de le suivre, Brian et Steve suivent sans pouvoir réagir, Ils arrivent devant un bâtiment où Luke croise un de ses camarades, Elijah.
-Ha, Luke, tu tombes bien, tu fais quoi avec ces deux types ?
-C’est des amis, on va aller s’amuser dans ma chambre.
-Ok, ben éclatez vous bien, je peux me joindre à vous ? 

Luke a soudain un sourire amusé.

-Oui, pourquoi pas ?
-Les gars, qu’en pensez-vous, est-ce qu’Elijah peut venir s’amuser avec nous ?

Les deux ne répondent pas mais c’est Steve qui se force à parler.

-C’est juste que…On aurait aimé être en charmante compagnie.
-Oui, tu as raison, Elijah, tu seras notre charmante compagnie pour la soirée.
-Hein ? Mais qu’est-ce que…

Elijah est soudain incapable de bouger et de penser par lui-même, il sent le regard de Luke et des pensées étranges l’envahissent, il pense à son fantasme de l’infirmière mais ce qui est étrange, c’est qu’il a désormais l’impression que ce sera lui le fantasme.
Sans pouvoir, bouger, Elijah sent son corps changer et ses vêtements aussi en ceux d’une femme, incapable de pouvoir réagir, il assiste à sa transformation en femme, l’apparition de ces formes lui fait peu à peu perdre pied et Luke prend le dessus.

-Hou, Eliza, je crois que tu seras parfaite pour te joindre à nous mais rassurez vous, les gars, vous aussi, vous me serez de charmante compagnie…

Eliza s’approche des deux hommes et de Luke et les suit jusqu’à la chambre de Luke.

-Eliza chérie, je vais être gentil, tu as le droit de me dire avec qui tu veux jouer en premier 
-Je…Le ringard, il me plaît bien pour commencer.

Luke rend temporairement le contrôle de son esprit à Steve et sent la présence de Luke dans sa tête, il pense à son fantasme lui aussi : les suédoises.

-Eliza chérie, je crois que tu vas beaucoup aimer celle qui va se joindre à nous.

Steve sent alors son corps se transformer contre sa volonté, il devient plus grand tout d’abord, mais surtout c’est quand il voit ses cheveux devenir blonds platines et des seins apparaître qu’il comprend ce qu’il va devenir, son corps prend des courbes absolument sublimes et plus la transformation se poursuit, plus sa féminité prend le pas sur lui.

-Ha…C’est bon, merci, mon chéri.
-Whaou, quel est ton prénom, beauté ?
-Je m’appelle Svetlana et  je suis tout à toi désormais.

Seul Brian est encore immobile, il regarde Luke s’amuser avec Eliza et Svetlana avant qu’elles ne s’occupent de lui aussi. Luke laisse Svetlana s’occuper de Brian tandis qu’il fait l’amour avec Eliza.

Epuisée après l’acte, il ne se rend pas compte que son pouvoir a faiblit, les deux femmes commencent à prendre conscience de ce qu’elles sont devenues et surtout de ce qu’elles viennent de faire mais Brian est furieux et va profiter de cette occasion pour casser la gueule à ce type.

-Qu’est-ce que tu nous a fait ? Espèce de dingue, regardes moi !
-Je vais te démolir, sale pervers !

Luke reste connecté sur l’esprit d’Eliza et efface tout souvenir de son ancienne identité avant qu’elle ne s’évanouisse, il se prend un direct en plein mâchoire de Steve.

-Je vais te démolir, sale petit con !

Sa main est retenue par Svetlana qui a plus de force que lui, il ne peut s’empêcher de la regarder nue.

-Tu vas regretter ce que tu m’as fait, je vais m’occuper de toi.

Svetlana s’enlace autour de Brian avec une force considérable.

-Eliza, demain, tu es en stage à l’infirmerie, il faut que tu retournes te changer avant d’aller bosser.
-D’accord, chérie.
-Svetlana, retiens bien notre ami, je vais lui faire payer ce qu’il m’a fait.

La force de Svetlana s’estompe mais soudain Brian sent une force immense dans sa tête, il ne peut plus rien faire.

-Svetlana, je veux que notre invité soit comblé, je compte sur toi.
-Il n’y a aucun problème, approches, trésor.

Svetlana chauffe Brian et Luke regarde en souriant, Brian est comme terrorisée par Svetlana malgré ce qu’elle lui fait.

-Arrêtes ça ! Eloignes là de moi, elle me dégoûte…
-Comment est-ce que je peux te dégoûter, bébé ?
-Ca sera ta punition. Ou du moins le début. J’ai vu que tu as une petite amie, Tiffany, c’est ça ? Svetlana, fais-lui oublier qu’il a une petite amie, trésor.
-Non, arrête !

Le soleil est sur le point de se lever quand Brian est comme humiliée, tremblant comme une feuille, Luke s’approche de lui.

-Je vais te faire payer ce que tu m’as fait, vas rejoindre ta petite amie, maintenant. Mais tu oublieras tout ce qui c’est passé ce soir.

Brian est comme ivre en sortant de la chambre, il veut rejoindre sa petite-amie quand il aperçoit ses cheveux, ils sont couleur noisettes et lui tombent le long de l’épaule.

-Non ! Qu’est-ce qui m’arrive ?

Sa voix est celle d’une femme et à peine est-il sorti du bâtiment qu’il se rend compte que son corps se transforme, ses  jambes sont à peines cachés par une jupe, il court et sent alors sa poitrine qui devient plus lourdes, tandis qu’on le regarde en la sifflant, sa poitrine a arrêté de gonfler et son visage se transforme.

-Au secours, Tifanny, viens m’aider !

-Pour ton ami Frank, c’était facile, Svetlana est le genre de femmes à qui on ne peut pas résister et disons que j’en ai fait une copine de jeu digne d’elle mais toi, Ashley, tu es parfaite, il faut juste que je te rende plus perverse et que tu oublies qui tu étais et tu seras ma petite amie, les autres n’était rien par rapport à toi.
-Libère Laurie et rends lui son apparence.
-A condition que tu te laisses faire, ma jolie, je te promets que tu seras la fille la plus populaire de tout le campus. 
-Libère là d’abord.

Laurie se relève et se rhabille, son corps reprend ses anciennes proportions et comme si elle venait de boire, Laurie sort de la chambre. Luke sourit face à Ashley.

-Désormais, tu seras ma copine !

Il fouille au plus profond de l’esprit d’Ashley et voit Aaron qui lui résiste, bien qu’intimidante, Luke voit surtout qu’Aaron lui résiste et semble presque aussi fort que lui.
Réagissant d’instinct, Ashley attrape Luke et retourne son pouvoir contre lui.
Dans une violente lumière aveuglante, il revoit toutes celle qu’il a changés et subit en quelques secondes tous les ordres qu’il a donné depuis l’émergence de son pouvoir et s’écroule.
Ashley tremble de partout et dans le couloir, le bruit semble s’être calmé.
Luke est inerte au sol, les yeux sans pupilles, son visage est dénuée de traits, on dirait un masque d’argile grossièrement modelé. Elle essaye de voir s’il est toujours conscient mais son esprit est comme une sorte de bombe à retardement.
Ashley referme ses boutons et tente de redevenir Aaron en se concentrant, il ne peut plus reprendre son ancienne identité.
Dans le couloir, les deux filles ont un regard hagard, elle croise Ashley qui sort de la chambre.

-Excuses-moi, tu pourrais nous dire qui on est et ce qu’on fait ici dans cette tenue ?
-Toi, tu t’appelles Fran et ta copine Svetlana, moi c’est Ashley. Dites vous juste que vous avez participé à une soirée un peu trop arrosée.
-Ok, je te remercie.
-De rien.

En sortant, elle voit Laurie assise sur un banc, elle s’assoit à côté d’elle. 

-Tu vas bien ?
-J’ai un mal de crâne pas possible et c’est le vrai trou noir,  au fait, on se connaît ?
-Oui, c’est moi, Aar…Ashley. 
-Enchanté, Ashley, faudrait qu’on aille dormir un peu, tu crois pas ?
-Si, t’as raison.
-Je crois que je te connais…C’est un peu flou mais je me souviens de toi, ça me revient à présent.

Deux jours plus tard, une brigade mené par l’officier Rob Clark arrive sur place.
Ashley s’est livrée et vient de faire une déposition détaillée de ce qui venait d’arriver.
 FIN DU RAPPORT

MacArthur finit la lecture du rapport et rappelle Clark.

-Clark, bon boulot, est-ce que la fille est à côté de vous ?
-Oui, pourquoi, vous voulez que je la ramène à la base ?
-Passez la moi.

Ashley apparaît sur l’écran de contrôle, bien que ses yeux soit triste, elle est toujours aussi belle.

-Mademoiselle, je suis le général MacArthur, je comprends votre situation et vous remercie de nous avoir alertés et fais parvenir ce témoignage.
-C’est normal, si je peux aider.
-Est-ce que vous avez eu des nouvelles des autres « changés » depuis que vous avez raconté les faits à l’officier Clark ?
-Oui, Il n’y en a qu’une que je n’ai jamais croisé, c’est Brianna, elle a disparu sinon je croise  les autres filles tous les jours. Pourquoi ?
-Pour rien, écoutez, mademoiselle, je ne veux pas que vous le preniez mal mais il est important que vous veniez avec nous, vous êtes d’une importance capitale dans l’affaire qui nous occupe.
-Moi ? Qu’est-ce que j’ai fait de mal ?
-Rien du tout, deux points très importants sont à noter dans votre témoignage : le premier est que vous n’êtes pas une marqué au sens propre du terme, vous avez le pouvoir de repousser le pouvoir des marqués et le deuxième est assez important, vous êtes un témoin et disons que nous voulons à tout prix vous protéger.
-Ok…C’est assez soudain, je ne serais pas arrêté, vous me le promettez ?
- Je vous en donne ma parole, mademoiselle, repassez moi mon officier, s’il vous plaît ?

Rob Clark apparaît à l’écran.

-Alors, mon commandant, qu’en pensez-vous ?
-Ramenez là fissa, je pense que comme moi, vous avez parfaitement compris à qui nous avions affaire, cette fille peut identifier Alpha.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire